Visiteur Anonyme
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La Faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Pouillot fitis 2021
       - 
Grive mauvis 20-21
       - 
Hirondelle rustique 2021
       - 
Hirondelle de fenêtre 2021
       - 
Bouscarle de Cetti 2021
       - 
Milan royal 2021
       - 
Pic mar 19-21
       - 
Castor d'Eurasie 17-21
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 17-21
       - 
Citron 2021
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-21
       - 
Grenouille agile 18-21
       - 
Grenouille rousse 2021
       - 
Lézard des souches 11-21
       - 
Gypaète barbu 20-21
       - 
Vautour moine 2021
       - 
Vautour fauve 2021
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Appels à dons
 - 
Formation à l'ornithologie
 - 
Groupe ornitho
 - 
Visionature
 - 
Groupe chiro
 - 
Groupe herpéto
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Qui sommes-nous ?
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
Nourrir les oiseaux en hiver
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Utilisation du site
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le reprsentant
pour la FRANCE de


Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 853
 
jeudi 6 mai 2021
Réunion mammifères et pièges photos

Plusieurs bénévoles sur le département installent des pièges photos afin de mieux connaître la faune sauvage et plus particulièrement les mammifères.

Afin de mieux coordonner cette action, nous souhaiterions organiser une réunion d’échange pour discuter des zones intéressantes et éviter que plusieurs bénévoles prospectent les mêmes secteurs.

Si vous posez vous-même des pièges photos ou si cette action vous intéresse, vous êtes le bienvenu !

La date de la réunion n’est pas encore fixée, car, dans l’idéal, nous aimerions la faire en présentiel.

Mais vous pouvez d’ors et déjà contacter notre bénévole Jean-Claude à jean.claude.louis@free.fr pour vous inscrire ; nous ferons en sorte de trouver une date qui convienne à tous.

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 23 avril 2021
ROUTE FORESTIÈRE DU COL DE VOZA : ENTRE INEXACTITUDES ET ZONES D’OMBRES

Communiqué d’une coalition d’associations et de collectifs

 

Dans une série de films, la Communauté de Communes du Pays du Mont-Blanc (CCPMB) continue de défendre son projet de route forestière jusqu'au col de Voza, en répétant des propos flous ou inexacts. Financés par des fonds publics, ces films ne répondent pourtant pas aux nombreuses questions posées par les citoyen.ne.s autour de ce projet.

 

Un projet non-démocratique

Si, pour la CCPMB, la concertation a eu lieu, les faits démontrent l'inverse. Lors de l'enquête publique, les associations ont demandé à rencontrer les maires concernés. Seules les communes de Passy, Servoz et Chamonix ont répondu positivement. Le Maire de Saint-Gervais a refusé de les recevoir ou d'organiser une réunion publique sur le projet (réponse par mail le 25 septembre 2020). La Maire des Houches a également refusé une rencontre et, fait plus grave, a exclu les citoyens des débats des Conseils municipaux du 2 octobre 2020 (tenu à huis-clos sur ce point) et du 27 novembre 2020 (sans public et sans retransmission internet). Lors de l’enquête publique, en septembre 2020, sur plus de 500 avis exprimés, 96% étaient défavorables voire hostiles au projet - ce qui n’a pas empêché le commissaire enquêteur d’y apporter un avis favorable.

 

L'impact sur la biodiversité ignorée

Le projet porte atteinte à la biodiversité par la construction de la route et par l'intensification de l'exploitation forestière qui va en découler. Contrairement à ce qui est annoncé par la CCPMB, la piste actuelle sera non seulement élargie mais également rallongée de 5,5 km dans la zone encore préservée de Tête Noire. Ce secteur présente une biodiversité remarquable, comme la Chevêchette d’Europe, les Chiroptères et le Pic tridactyle. Les arbres morts sont une aubaine pour plusieurs espèces, qui s'en nourrissent et/ou y logent. Par ailleurs, les scolytes (ou bostryche) sont régulés naturellement par le Pic tridactyle qui s’en nourrit abondamment. Il est donc aberrant de compromettre l’habitat de cette espèce d'oiseaux en grave danger d’extinction, et en réalité alliée de l’humain. Ce projet n’a donc pas de justification écologique viable.

 

La rentabilité économique inexistante

L'argument d'une exploitation forestière et d’une consommation du bois local en circuit court, auquel nous aimerions croire, est fallacieux et irréaliste. Les scieries locales ayant presque toutes disparu - il n'existe que quelques scieries de petites tailles dans la vallée de l’Arve, la dernière de taille importante est en redressement judiciaire - le bois devra donc être exporté pour être scié. Par ailleurs, le marché local du bois est en berne du fait de la propagation du scolyte. De nombreuses coupes ont été annulées à l'automne. La situation est sévère avec un taux d'invendus supérieur à 50% en Haute-Savoie pour l’ONF. Dans la CCPMB les taux d’invendus s’élèvent même à près de 70% et quasiment à 100% dans la vallée de Chamonix.

L'exploitation du massif du Prarion existe déjà et peut continuer à son rythme actuel, soutenable pour la nature et n'altérant pas des parties encore préservées du massif.

 

Que cache le projet de route forestière au pied du Mont-Blanc ? 

La réalisation de films de publicité en faveur du projet, aux frais des contribuables, ne peut masquer les faits : le manque de démocratie qui entoure ce projet, son inutilité économique et surtout, son impact sur la biodiversité dans un secteur à protéger absolument. Écologiquement catastrophique, non pertinent économiquement, on ne peut que se poser la question : qu’est-ce qui pousse la CCPMB à maintenir ce projet ?

 

Signataires de ce communiqué

Associations départementales et régionales

- FNE Haute-Savoie

- LPO Haute-Savoie

- Mountain Wilderness France

- Associations locales

- ACP (Association Citoyenne de Passy)

- ARSMB (Association pour le Respect sur site du Mont-Blanc)

- AVP (Association pour la qualité de la Vie à Passy)

- Inspire

- ProMontBlanc

- Collectifs de citoyens

- Collectif Béton

- Collectif de résidents de la vallée de Chamonix - à l’origine de la pétition contre le projet

 

FNE Haute-Savoie, directement attaquée dans ces films a publié un démenti

https://www.fne-aura.org/communiques/haute-savoie/route-forestiere-du-col-de-voza-dementi-de-fne-haute-savoie/

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 22 avril 2021
Participez à la découverte et au recensement des colonies « urbaines » de goélands !

https://cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/goelands.jpg

Le GISOM (Groupement d’intérêt scientifique pour les oiseaux marins) est actuellement en charge de la coordination nationale du 6ème recensement d’oiseaux marins nicheurs réalisé sur la période 2020-2022. Cette coordination s’appuie localement sur l’implication de structures partenaires déjà identifiées, qui pour chaque espèce réalisent des suivis protocolés. Compte tenu de la répartition très hétérogène des goélands (argentés, leucophées, bruns ou marins) en contexte « urbain », nous n’avons pas de suivis/protocoles dédiés.

Afin d’avoir des données (répartition/effectifs minimums) de ces espèces, nous incitons tous les observateurs à saisir leurs observations opportunistes des cas de nidification de goélands en contexte « urbain » (ville, port, zone commerciale et d’activité, site industriel ou maison individuelle), tant en milieu littoral qu’en milieu continental.

Seules les données avec les codes atlas suivants seront valorisées (cas des goélands « urbains ») :

Nidification probable.

 

6

Comportement nuptial : parades, copulation.

10

Transport de matériel ou construction d'un nid.

Nidification certaine.

 

12

Nid vide ayant été utilisé ou coquilles d'oeufs de la présente saison.

13

Jeunes en duvet ou jeunes venant de quitter le nid et incapables de soutenir le vol sur de longues distances.

18

Nid vu avec un adulte couvant.

19

Nid contenant des oeufs ou des jeunes (vus ou entendus).


Ces données nous permettrons de réaliser une cartographie des territoires urbains sur lesquels sont implantés les goélands (argentés, leucophées, bruns ou marins) et de comparer les résultats aux précédents recensements. Ces informations contribueront bien évidement aussi à l'actualisation de l'atlas ODF.

Merci pour votre implication

Le GISOM

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 21 avril 2021
RAPPEL - Assises Territoriales de la LPO DT Haute-Savoie ce vendredi

VENDREDI 23 AVRIL À 19H


Les Assises Territoriales remplacent nos anciennes Assemblées Générales ; c’est un temps fort de l’association ! Pour tout savoir des actions menées par la LPO en Haute-Savoie, ne manquez pas cette date. Salariés et bénévoles vous présenteront le bilan d’une année d’actions pour la faune sauvage : recensements, suivis, protection, sensibilisation… dans le contexte bien particulier de l'année 2020.

Étant donné le contexte sanitaire, nous ne pourrons pas organiser ces Assises en présentiel et avons donc décidé, comme l'année dernière, de nous retrouver en visio-conférence.

 

Cliquez ici pour accéder à la salle virtuelle

 

Procédure de connexion aux Assises :

 

  • en cliquant sur le lien, une nouvelle page va s'ouvrir dans votre navigateur web
  • cliquez sur "continuer sur ce navigateur"

À noter que si vous avez un compte Microsoft, votre navigateur va automatiquement vous demander de vous identifier après cette étape. Si cela ne fonctionne pas ou si vous n'avez plus vos identifiants, vous pouvez contourner cette étape en ouvrant à nouveau le lien de la réunion dans une fenêtre de navigation privée (clic droit sur le lien -> ouvrir le lien dans une fenêtre de navigation privée) .

  • autorisez Teams à utiliser votre microphone et votre caméra
  • renseignez votre nom et prénom
  • cliquez sur "Rejoindre maintenant", en bas du cadre central où vous devez normalement voir l'image de votre caméra (si vous n'avez pas de caméra, le cadre sera noir).

Plus d’information sur cette procédure ici

 

Vous pouvez testez la procédure dès maintenant si vous le souhaitez.

 

Pour s'assurer d'un bon déroulement des Assises, nous vous remercions de respecter ces règles :

 

  • afin de soulager les connexions internet de tous, n'activez votre caméra qu'au moment où vous prenez la parole
  • coupez votre micro lorsque vous ne parlez pas pour éviter les bruits parasites et les échos
  • si vous souhaitez intervenir, signalez-vous en utilisant l'outil "lever la main"


Ces consignes vous seront rappelées et expliquées en début de visioconférence.

 

Pour toute question, vous pouvez nous contacter à haute-savoie@lpo.fr

posté par Séverine Michaud
 
mardi 20 avril 2021
La LPO Aura recrute !

2 postes de direction sont actuellement à pourvoir :

posté par Séverine Michaud
 
lundi 19 avril 2021
La LPO Auvergne-Rhône-Alpes lance un site « Médiation Faune Sauvage » !

La LPO intervient depuis de nombreuses années sur les problématiques de cohabitation entre l’humain et la nature. Les sollicitations sont diverses : demandes d’information, signalement d’animaux en détresse, signalement de présence de colonies ou d’individus, problèmes de cohabitation (phobies, dérangements, salissures voire des souhaits de destructions d’espèces). Les réponses apportées par le réseau LPO visent à apporter des solutions durables aux problèmes de cohabitation, venir en aide aux animaux en détresse et/ou blessés, à réaliser des actions concrètes de protection des espèces et à informer et sensibiliser les publics à l’omniprésence de la faune sauvage même en milieu urbain.

Les sollicitations du grand public et des collectivités sont de plus en plus nombreuses et la diversité des demandes, ainsi que leur caractère de plus en plus technique, nécessite de faire appel à des acteurs variés ayant chacun développé des compétences spécialisées sur des problématiques précises. Ainsi, afin de répondre au mieux aux diverses sollicitations et besoins à l’échelle régionale, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes a mis en place le site https://mediationfaunesauvage-aura.org dédié à la médiation à la faune sauvage.

 

Structuré en 3 axes, ce site permet de répondre à une pluralité de questions et de situations :

- animal en détresse

- cohabitation et danger pour la faune sauvage

- biodiversité et activités de pleine nature

 

Animal en détresse : que dois-je faire ?

Oiseaux, reptiles, amphibiens, mammifères, quelle que soit l’espèce, en cas de découverte d’un animal sauvage blessé, la question est toujours la même : que dois-je faire ? Comment lui venir en aide de la meilleure des façons sans compromettre sa survie ? Et surtout, à qui dois-je contacter ?

 

Trouver un animal sauvage en détresse peut être déroutant et nous laisser un peu démuni. On ne sait pas toujours où chercher de l’information ni à qui la demander. Dans cette rubrique vous trouverez les gestes à faire et ceux à proscrire en cas de découverte d’un animal sauvage blessé, ainsi que la liste de toutes les structures habilitées à prendre en charge la faune sauvage en région AURA.

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Visuelanimalendtresse.jpg

 

Cohabitation et danger pour la faune sauvage

Vous devez refaire votre toiture mais un couple d’hirondelles a élu domicile sous votre avant-toit ? Une taupe parsème votre pelouse de monticules de terre ? Vous aimeriez installer une mangeoire ou un nichoir mais vous craigniez que cela soit incompatible avec la présence de votre chat ? Régulièrement, des oiseaux se cognent contre votre baie vitrée ?

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Visuelcohabiteraveclafaune-hirondelle.jpg

 

La cohabitation peut parfois être difficile et la présence de certaines espèces entraîner des désagréments. A l’inverse, nos activités peuvent être dérangeantes pour la faune sauvage. Pour autant, des solutions et des aménagements peuvent être mis en place afin de mieux-vivre ensemble et de protéger la faune sauvage. Cette rubrique compile de nombreuses fiches conseil : laissez-vous guider pour trouver celle qui correspond à votre situation ! Vous ne trouvez pas de réponses à votre  question, retrouvez votre contact LPO local.

 

Biodiversité et activités de pleine nature

Vous aimez les activités en extérieur ? Eh bien nous aussi ! Pratiquer un sport en pleine nature, il n’y a rien de mieux ! Quelques règles de bonne conduite sont utiles pour un partage de l’espace respectueux de la biodiversité et des milieux.

 

Le milieu naturel est un milieu exceptionnel et fragile. De nombreuses études scientifiques menées ces dernières années tendent à prouver l'impact des pratiques de sports de nature sur certaines espèces. Certaines d’entre-elles sont plus sensibles au dérangement que d'autres et doivent faire l'objet d'une attention particulière. De manière générale, si jamais vous avez la chance de croiser un animal sauvage lors de vos sorties, il est préférable de chercher à vous en éloigner ou au moins de vous arrêter le temps que l'animal s'éloigne (si l'activité le permet).

 

Ainsi, afin de concilier votre activité de loisir et le respect de la biodiversité, retrouvez sur notre site conseils et recommandations en fonction des activités sportives suivantes : trail et randonnée, canoé-kayak, escalade, spéléologie, VTT, raquettes, ski alpin, ski de randonnée, vol libre ou encore highline.

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/VisuelBdetactivitsdepleinenature-Rando.jpg

 

Et pour aller plus loin, le site de Biodiv'Sportsvous permet de préparer votre sortie en amont et de consulter les zones de sensibilité pour la faune. Toutefois, ces informations ne sont pas exhaustives et vous pouvez évidemment croiser des animaux en dehors de ces zones.


Le site mediationfaunesauvage-aura.org a été élaboré avec le soutien de la Région AuRA et de la DREAL AuRA.

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 16 avril 2021
Des animations nature en visio à vivre en famille

Pour compenser en partie l'annulation des sorties nature financées par le Conseil Départemental, deux "visio-animations" à destination d'un public familial sont prévues la deuxième semaine des vacances scolaires:

 "les mal-aimés du crapauduc" jeudi 22 avril et "tête en l'air au Hucel" samedi 24 avril

Vous en trouverez les détails dans l'agenda et sur la page Facebook LPO, n'hésitez pas à vous inscrire ou à en faire le relai!

posté par Juliette Martin
 
vendredi 16 avril 2021
Annulation des sorties du mois d'avril_Animations Espaces Naturels Sensibles - appel à bénévoles

Suite à l'évolution des mesures sanitaires prises par le gouvernement, le Conseil Départemental de Haute-Savoie, financeur principal des sorties "Espaces Naturels Sensibles" a décidé d'annuler toutes celles prévues au mois d'avril.

Nous remercions chaleureusement les bénévoles qui s'étaient portés volontaires pour aider les animatrices lors de ces sorties, et espérons vous revoir (ou vous rencontrer!) bientôt.

 

Deux sorties nature ont cependant été transformées en animation en visio à destination d'un public familial: "les mal-aimés du crapauduc" jeudi 22 avril et "tête en l'air au Hucel" samedi 24 avril

Vous en trouverez les détails dans l'agenda et sur la page Facebook LPO, n'hésitez pas à vous inscrire ou à en faire le relai!

 

Message originel ( /! *demande annulée*):

Nous nous apprêtons, à partir du 3 avril, à débuter l’animation de sorties grand public sur les Espaces Naturels Sensibles (animations financées par le conseil départemental 74 et les collectivités locales).

En ce début du printemps, et au vu du contexte pandémique, nous allons devoir faire preuve d’adaptation pour pouvoir maintenir ces sorties tout en assurant la sécurité sanitaire de tous.

Actuellement, ces sorties sont soumises, entre autre, à la règle des rassemblements autorisés de 6 personnes maximum, animatrice comprise.

Nous souhaiterions cependant, dans la mesure du possible, adapter ces animations pour les ouvrir à plus de participants, tout en respectant la règle des groupes de 6. Pour cela, nous aurions besoin de bénévoles pour nous accompagner. Ces adaptations, en fonction des sites et des thématiques concernés, pourraient être de constituer plusieurs groupes de 6 (avec un ou des bénévole(s) en animateur sur tout ou partie), de proposer des balades en autonomie avec des points d’arrêt proposant des activités encadrées (observation avec un bénévole, jeu…)...

En fonction des bonnes volontés et de vos connaissances, il pourra donc s’agir d’une aide logistique (accueil des participants et distribution de matériel…), ou bien de l’animation d’un atelier préparé pour vous (jeu « tout fait ») ou avec vous (partage de (vos) connaissances…).

Le tableau proposé ici liste les animations à venir dans les futures semaines et nos besoins estimés en bénévoles (sous réserve que les collectivités concernées valident notre proposition d’adaptation et en fonction des mesures sanitaires en vigueur le jour J). Ce tableau sera modifié et alimenté au fur et à mesure des semaines en fonction de l’évolution de la situation. Vous pouvez mettre votre nom et vos coordonnées dans les cases correspondant aux animations auxquelles vous souhaitez participer. 

Vous pouvez ajouter une remarque si vous le souhaitez. Si vous avez des questions, vous pouvez contacter l’animatrice en charge de l’animation. (voir contacts ci-après). Sinon, c’est nous qui reviendrons dès que possible vers les volontaires.

 

Ouvrir le tableau des animations

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 15 avril 2021
Alerte Influenza aviaire : soyez vigilants !

Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène de type H5N8 a été confirmé en Haute-Savoie sur la commune de Messery. Il s’agit du premier foyer sur le département. Détecté sur un élevage de pigeons, le virus aurait été transmis initialement par l’avifaune sauvage.

Pour prévenir tout risque de diffusion du virus, la préfecture a instauré des zones de protection et de surveillance autour de la commune touchée :

https://cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/influenza.PNG

 

Consultez l’arrêté de la préfecture et son communiqué de presse

 

Concernant la faune sauvage, nous vous demandons d’être vigilant et de nous signaler tout comportement que vous jugez anormal (oiseau qui ne s’envole pas, mortalité…).

Afin de réduire les risques, nous vous recommandons de rapidement stopper le nourrissage des oiseaux aux mangeoires dans le secteur concerné afin d’éviter les rassemblements propices à la transmission du virus.

 

Merci de votre mobilisation et de votre vigilance !

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 1 avril 2021
Oiseaux
Nouvelle version de l'application Naturalist (v0.173)

Une nouvelle version de l'application Naturalist est disponible dans votre Play Store Android.

Pour savoir si vous avez la dernière version ou s'il vous faut la mettre à jour allez dans les préférences de l'application Naturalist et tout en bas la version doit être (v0.173).

Cette nouvelle version permet une saisie facilitée des formulaires EPOC, via un module spécifique. Pour vous aider à la prise en main de ce module, vous trouverez sur le lien suivant des explications sur la saisie avec ce module :

cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Protocoles/tutoEPOC.pdf

La fiche qui détail le protocole est visible ici :

https://cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Protocoles/FicheprotocoleEPOC.pdf

Vous n'avez donc plus à saisir manuellement le terme EPOC en remarque de chaque formulaire. Il vous suffit d'utiliser le module [EPOC] EPOC - Evolution des populations d'oiseaux communs.

Petit rappel : L'EPOC est un suivi léger, qui vient en complément du programme STOC-EPS. Il vise à collecter massivement des observations, sous forme de listes complètes courtes, pour évaluer la taille de la population nationale des espèces les plus communes.

Si vous avez des questions sur l'utilisation de ce nouveau module, n'hésitez pas à les poser à benjamin.bruno@lilo.org

posté par Benjamin Bruno
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 853

LPO Haute-Savoie
46 route de la Fruitière 74650 Chavanod
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12h
Plan
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021