Visiteur Anonyme 
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Vautour fauve 2016
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-16
       - 
Lézard des souches 11-16
       - 
Grenouille agile 13-16
       - 
Castor d'Eurasie 13-16
       - 
Tarier des prés 2016
       - 
Milan royal 2016
       - 
Gypaète barbu 16-17
       - 
Vautour moine 2016
       - 
Grande Aigrette 16-17
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
Vie associative
Conservation
 - 
Refuges pour les chauves-souris
 - 
Gestion du Domaine de Guidou
 - 
Plate-formes à Cigognes
 - 
Sauvegarde de la Chevêche d'Athéna
 - 
Sauvetage des amphibiens, sites d'écrasement
 - 
Refuges LPO
 - 
Oiseaux nicheurs menacés et à surveiller de Haute-Savoie
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le représentant
pour la FRANCE de


Oiseaux nicheurs menacés et à surveiller de Haute-Savoie
Depuis 2007, la LPO74 s’est dotée d’un outil performant de collecte en ligne des observations. La compilation de plus d’1,5 millions d’observations a eu pour effet d’améliorer de façon significative la connaissance relative aux espèces nicheuses.

Plusieurs espèces, considérées comme étant extrêmement menacées en raison de la faiblesse de leurs effectifs dès 2005, ont connu une évolution négative. Au contraire, d’autres espèces ont fait leur apparition de manière durable sur le département.

Les objectifs du travail mené en 2015 sont les suivants :

- évaluer de façon pragmatique les populations des espèces d’oiseaux nicheurs de Haute-Savoie : estimations + statut de conservation,
- identifier les responsabilités locales pour la conservation des espèces en intégrant des échelles de perception plus larges  (Rhône-Alpes, France),
- mettre en évidence les lacunes des connaissances et proposer les actions nécessaires pour les combler,
- faire ressortir les besoins en termes de suivis pour prévenir les risques de disparition d’espèces,
- proposer des éléments de réflexion pour la mise en œuvre de programmes de conservation en Haute-Savoie.

147 espèces sont considérées comme des taxons autochtones nichant de façon régulière et significative sur le département
(parmi les 170 espèces évaluées)

Priorité de conservation

À la différence des listes rouges et autres outils d’alerte, les priorités de conservation ont pour intérêt d’intégrer plusieurs échelles spatiales de perception. De fait, l’intégration des enjeux à plus vaste échelle est indispensable à la priorisation des actions : des espèces menacées à l’échelle nationale peuvent ne pas l’être à l’échelle locale. La responsabilité départementale peut donc être très variable malgré un statut de conservation équivalent. À l’inverse, des espèces menacées à l’échelle départementale peuvent bien se porter à une échelle plus globale ; la priorité de conservation en sera donc amoindrie.

La démarche retenue est celle de la modélisation dans un cube à trois dimensions lors de la mise à jour de la liste rouge des oiseaux nicheurs du Royaume-Uni (Batten et al., 1990) par Avery et al. en 1995, et représentant les statuts de menace à l’échelle nationale, régionale et départementale. Le travail consiste donc à déterminer les axes de cette représentation tridimensionnelle. Les trois axes se déclinent de la manière suivante :

Axe Y : niveau de vulnérabilité en France (UICN France, MNHN, LPO, SEOF & ONCFS (2011). La Liste rouge des espèces menacées en France),
Axe X : niveau de vulnérabilité en Rhône-Alpes (DE THIERSANT M.P. & DELIRY C. (coord.) 2008a - Liste Rouge des Vertébrés Terrestres de la région Rhône-Alpes),
Axe Z : niveau de vulnérabilité en Haute-Savoie.

Six catégories de priorité de conservation ont été déterminées, elles sont notées « PC74 » (pour priorité de conservation en Haute-Savoie) puis sont suivies d’un chiffre entre 1 et 5 traduisant le niveau d’importance de l’espèce. La sixième catégorie concerne les espèces jugées non prioritaires et sera notée « Non PC74 ». La hiérarchisation des six catégories est présentée dans la figure ci-dessous.

 

Résultats

Synthèse des priorités de conservation des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie

 
Répartition de l’avifaune nicheuse de Haute-Savoie par priorité de conservation (n=147)

PC74 1
Cette catégorie comporte 6 espèces pour lesquelles une attention majeure de conservation doit être portée au niveau départemental. Ces espèces sont toutes menacées à l’échelle départementale, du fait d’effectifs nicheurs réduits, et apparaissent également menacées aux échelles régionale et/ou nationale.
Les espèces de cette catégorie font toutes l’objet d’une fiche descriptive détaillée (voir pages 22 à 36).

PC74 2
Cette catégorie comporte 9 espèces requérant une attention particulière de conservation. Ces espèces sont toutes menacées à l’échelle départementale, du fait d’effectifs nicheurs réduits, et apparaissent également menacées aux échelles régionale et/ou nationale.
Les espèces de cette catégorie font toutes l’objet d’une fiche descriptive détaillée (voir pages 22 à 36)
Le Gypaète barbu Gypaetus barbatus a la particularité d’avoir un statut NA à l’échelle régionale ce qui a pour effet de minorer sa note et donc son niveau de priorité. S’il était considéré comme étant « En danger », comme aux échelles nationale et départementale, alors il obtiendrait le score le plus élevé et se retrouverait en PC74 1.

PC74 3
Cette catégorie fait ressortir 15 espèces pour lesquelles des enjeux importants de conservation existent. Plusieurs cas de figure entrent dans cette catégorie.
Certaines espèces sont menacées à l’échelle départementale mais ne le sont que peu ou pas du tout à plus vaste échelle, c’est le cas de la Chevêche d’Athéna Athene noctua, de la Caille des blés Coturnix coturnix ou encore du Gobemouche noir Ficedula hypoleuca.
D’autres espèces, comme la Chevêchette d’Europe Glaucidium passerinum ou le Tarier des prés Saxicola rubetra sont considérés comme non ou faiblement menacés au niveau local alors que leur statut de conservation à plus vaste échelle est jugé défavorable.
Enfin, l’Hirondelle rustique Hirundo rustica et le Chevalier guignette Actitis hypoleucos présentent un statut fortement défavorable à l’échelle régionale et sont considérés comme peu ou pas menacés aux échelles nationale et départementale.

PC74 4
Les 10 espèces de cette catégorie présentent des statuts de conservation variables selon l’échelle considérée.
Le Circaète Jean-le-Blanc Circaetus gallicus et le Grand-duc d’Europe Bubo bubo sont des nicheurs rares et localisés, menacés à l’échelle départementale, mais ne sont pas considérés comme menacés aux échelles régionale et nationale.
D’autres espèces comme le Bruant jaune Emberiza citrinella, le Gobemouche gris Muscicapa striata, le Pic mar Dendrocopos medius ou le Venturon montagnard Serinus citrinella sont menacés à l’échelle régionale mais leurs populations départementales sont stables ou en augmentation.

PC74 5
Les 25 espèces de cette catégorie présentent au moins un statut de conservation faiblement défavorable à l’une des échelles considérées.
Dans cette catégorie se trouvent donc des espèces dont les effectifs peuvent être faibles, mais stables ou en augmentation, en Haute-Savoie et par ailleurs élevés à très élevés à plus vaste échelle : c’est le cas par exemple de la Bouscarle de Cetti Cettia cetti, du Grèbe castagneux Tachybaptus ruficollis, de la Mouette rieuse Chroicocephalus ridibundus ou du Petit gravelot Charadrius dubius.
On trouve aussi des espèces dont le statut départemental n’est pas défavorable mais dont le statut régional ou national est moins bon comme l’Hirondelle de fenêtre Delichon urbicum, le Monticole de roche Monticola saxatilis, la Linotte mélodieuse Carduelis cannabina, ou encore le Tétras lyre Tetrao tetrix.


LPO Haute-Savoie
24 rue de la Grenette 74370 Épagny-Metz-Tessy
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30 – Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017