Visiteur Anonyme 
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La Faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 17-19
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Milan noir 2019
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2019
       - 
Crapaud commun 2019
       - 
Pinson du Nord 19-20
       - 
Geai des chênes 19-20
       - 
Mésange noire 19-20
       - 
Grive musicienne 19-20
       - 
Grive mauvis 19-20
       - 
Castor d'Eurasie 17-19
       - 
Grenouille agile 13-19
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-19
       - 
Lézard des souches 11-19
       - 
Grande Aigrette 19-20
       - 
Tarier des prés 2019
       - 
Milan royal 2019
       - 
Gypaète barbu 18-19
       - 
Vautour moine 2019
       - 
Vautour fauve 2019
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
Vie associative
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le reprsentant
pour la FRANCE de


La prairie de la Grande Corne
Augmentation de la surface en eau
Des travaux d’ampleur ont été réalisés en début d’année 2005 afin d’augmenter la surface en eau de la prairie humide de la Grande Corne, halte migratoire majeure pour de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau : limicoles, canards, grands échassiers, etc. La construction d’une digue en limite de la prairie a ainsi permis de retenir l’eau qui s’évacuait par un fossé bordant la pâture et de ce fait d’en inonder une partie importante (un trop plein empêche tout « débordement »). Ces travaux ont plusieurs objectifs :
favoriser la reproduction de la vingtaine d’espèces de libellules recensées sur la prairie,
favoriser la reproduction du Crapaud calamite, amphibien dont les sites de reproduction sont particulièrement rares en Haute-Savoie,
améliorer les potentialités d’accueil de la prairie en tant que halte migratoire.
Les résultats ne se sont pas fait attendre, comme en ont témoignés les deux printemps qui ont suivis… Effectifs records pour le site de limicoles (Chevaliers aboyeur, arlequin, sylvain, cul-blanc, Combattant varié, Bécassine des marais, Courlis cendré, Vanneau huppé, etc.) et de canards (Canards souchet et siffleur, Sarcelles d’été et d’hiver, etc.) en halte migratoire, observations répétées et prolongées de hérons peu communs sur le département : Aigrette garzette, Butor étoilé, Héron gardebœufs, Crabier chevelu, etc. Devant ces résultats particulièrement encourageants de nouveaux travaux ont été réalisés à l’été 2006. La digue qui permet la retenue d’eau a été consolidée et élargie, afin d’agrandir encore la surface inondée…
 
Construction d’une palissade d’observation et plantation d’une haie
Comme exposé ci-dessus, la prairie humide de la Grande Corne voit stationner chaque printemps et chaque automne de nombreux oiseaux migrateurs en quête de tranquillité et de nourriture. Cependant, étant située à proximité d'un chemin, les oiseaux se trouvent régulièrement dérangés par les promeneurs traversant le domaine, au moment justement où ils sont le plus vulnérables, épuisés par le long voyage qu'ils accomplissent…
Ainsi, afin de préserver la sérénité des lieux, près d’un millier d’arbres et d’arbustes ont été plantés à l’automne 2003 le long de la prairie, par les élèves de 4ème du Lycée des Trois Vallées de Thonon, dans le cadre d'un projet éducatif européen sur la migration. Dans quelques années ces plants constitueront une haie touffue qui mettra les oiseaux à l’abri de tout dérangement. En complément de cet aménagement, une palissade a été construite et installée, là encore par les élèves de 4ème du Lycée des Trois Vallées. Inaugurée le 11 mai 2004 en présence des différents partenaires (le Rotary Club de Thonon pour son soutien financier, la municipalité de Sciez pour son soutien technique), cette palissade remplit un double objectif : préserver la tranquillité des oiseaux en halte migratoire tout en favorisant l'accueil du public.
 
Partenaires :

LPO Haute-Savoie
46 route de la Fruitière 74650 Chavanod
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12hPlan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019