Visiteur Anonyme 
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 15-18
       - 
Castor d'Eurasie 13-17
       - 
Grenouille agile 13-17
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-17
       - 
Lézard des souches 11-17
       - 
Grande Aigrette 17-18
       - 
Tarier des prés 2017
       - 
Milan royal 2017
       - 
Gypaète barbu 16-17
       - 
Vautour moine 2017
       - 
Vautour fauve 2017
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
Vie associative
Conservation
 - 
Refuges pour les chauves-souris
 - 
Gestion du Domaine de Guidou
 - 
Plate-formes à Cigognes
 - 
Sauvegarde de la Chevêche d'Athéna
 - 
Sauvetage des amphibiens, sites d'écrasement
 - 
Refuges LPO
 - 
Oiseaux nicheurs menacés et à surveiller de Haute-Savoie
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le représentant
pour la FRANCE de


Sauvetage des amphibiens, sites d'écrasement
La migration des amphibiens
Si le phénomène de la migration est bien connu du grand public chez les oiseaux, il l’est beaucoup moins chez certaines espèces de chauve-souris, de papillons ou encore de batraciens… Comme leur nom l’indique, les amphibiens partagent leur vie entre eau et terre. On peut ainsi distinguer deux périodes au cours de leur cycle annuel :
  • une période de vie ralentie, de la fin de l’automne au début du printemps, durant laquelle l’animal, enfoui dans le sol, demeure immobile, ne s’alimentant pas et réduisant son métabolisme au minimum. Ses mœurs sont alors strictement terrestres.
  • une période de vie active, du printemps à l’automne, correspondant à la reproduction et la croissance.
Ainsi à la fin de chaque hiver, les amphibiens, réveillés de leur léthargie hivernale par le redoux annonciateur des beaux jours, entament une migration massive les conduisant depuis leur site d’hivernage jusqu’à leur site de ponte : mare, étang ou autre point d’eau… Leurs mœurs deviennent alors aquatiques pour quelques jours. Une fois l’accouplement et la ponte accomplis, tout le monde rebrousse chemin, laissant les œufs suivrent leur développement naturel. Après deux mois de croissance larvaire, la métamorphose intervient, et c’est au tour des jeunes de quitter l’eau. Ils ne retourneront au milieu aquatique que lorsqu’ils seront en âge de se reproduire.
 
Les sites d’écrasements
 
 
Malheureusement ces voies migratoires sont souvent coupées par des infrastructures routières qui provoquent alors de véritables hécatombes.
 
http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/plaquettesamphibiens.jpg
 
 
En 2012, la LPO Haute-Savoie intervient sur 5 "sites d’écrasement" du département.
Le dispositif de protection mis en place est simple : des filets sont installés le long de la chaussée afin de stopper les amphibiens avant qu’ils n’atteignent la route. Des seaux, enterrés tous les 12 mètres à la base des filets, complètent ce dispositif : les amphibiens butent contre le filet, le longent et tombent dans le seau le plus proche. Les seaux sont ensuite relevés chaque matin, et les amphibiens relâchés de l’autre côté de la route, après avoir été minutieusement comptés et sexés.
 
Pour assurer un ramassage quotidien sur les cinq sites d'écrasements jusqu'à mi avril, nous avons besoin de bras ! 
Si vous souhaitez vous investir auprès de nous, nous vous invitons à télécharger le : 
 
 
Vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour effectuer les relevés ainsi que le nom de la personne a contacté pour vous investir sur le(s) site(s) de votre choix. Merci de votre investissement !
 
 
Une solution provisoire
Malheureusement, ces actions de sauvetage sont insuffisantes et ne peuvent être viables sur le long terme. Un aménagement spécifique de la chaussée pour permettre le passage des batraciens sans encombres est la seule solution pérenne envisageable. La LPO Haute-Savoie ne désespère pas de voir un jour ce type de projet aboutir, notamment sur le site particulièrement important des Dronières.
 
Partenaires :
Ces opérations de sauvetage ont lieu dans le cadre de l’Observatoire Régional de la Faune de Rhône-Alpes, programme d’étude coordonné par le LPO Rhône-Alpes et soutenu par le Conseil Régional.
 
les Dronières (commune de Cruseilles)
 
L’effort de protection sur le site s'est porté, depuis la mise en place de l’opération, sur la population particulièrement importante de Crapaud commun. Quelques Tritons alpestres sont également notés, mais de façon marginale. Quant à la Grenouille rousse, bien que régulièrement signalée, sa population n’a pas été estimée.
La migration du Crapaud commun dépend fortement des conditions météorologiques. Aussi est-il très difficile d’anticiper les soirées de passage.
Une fois la ponte accomplie, les crapauds quittent l’étang pour rejoindre le Salève utilisant pour ce faire le même trajet qu’à l’aller… Les deux départementales doivent de nouveau être traversées !!! De nouveaux filets de protection sont alors installés par les bénévoles pour faire traverser les crapauds, dans l’autre sens cette fois-ci !
La population de Crapauds étant particulièrement importante sur ce site, les premiers individus quittant l’étang croisent les derniers y arrivant.
 http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/chiffresdronires.jpg
 http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/graphdronires.jpg
Evolution des effectifs de Crapaud commun Bufo bufo capturés en migration prénuptiale de 2003 à 2012 (K.Edwards)

 

La Côte (commune de Viry)

Grenouille rousse et Grenouille agile

L'Oratoire (commune de Sillingy/Poisy)

Crapaud commun, Grenouille rousse, Triton alpestre, Triton palmé

Annecy-le-Vieux (commune d'Annecy-le-Vieux)

Crapaud commun

Bogève (commune de Bogève)

Crapaud commun, Grenouille rousse, Triton alpestre

 


LPO Haute-Savoie
24 rue de la Grenette 74370 Épagny-Metz-Tessy
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30 – Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017