Visiteur Anonyme 
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Vautour fauve 2017
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-16
       - 
Lézard des souches 11-16
       - 
Grenouille agile 13-16
       - 
Castor d'Eurasie 13-17
       - 
Tarier des prés 2017
       - 
Milan royal 2017
       - 
Gypaète barbu 16-17
       - 
Vautour moine 2017
       - 
Grande Aigrette 16-17
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Qui somme nous ?
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Groupe herpéto
 - 
Groupe chiro
 - 
Visionature
 - 
Groupe ornitho
 - 
Formation à l'ornithologie
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
nourrir les oiseaux en hiver : Graines de tournesol bio
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le représentant
pour la FRANCE de


Comptes-rendus
[retour à la liste]
dimanche 22 mai 2016 - dimanche 22 mai 2016
Compte-rendu de l'animation initiation à l'ornithologie de Bogève du 22 mai

Nous sommes 17 dont 2 animateurs : Morgane Hay et René Adam.

Le rendez-vous à l'église de Bogève nous permet en attendant tout le monde de suivre les évolutions aériennes des martinets noirs tournoyant autour de l'édifice religieux. Celui-ci présente de très petits défauts ou petits signes de vieillissement. Les martinets en profitent pour s'introduire dans de toutes petites ouvertures en se contorsionnant parfois. Ils nichent à l'intérieur des murs ou sur leur sommet au niveau du toit. Nous recensons 3 cavités occupées. Un couple de rougequeue noir nourrit une nichée située dans un conduit d'aération d'une maison proche de l'église.

Nous partons pour Ajon. Près du parking de ski de fond, une bergeronnette grise, d'abord posée sur un fil, se rend sous l'avant toit d'un grand bâtiment destiné aux skieurs. Il est probable que son nid est construit ici. Une maison, un chemin et en plus des pâturages suffisent à constituer un biotope favorable à son installation. Quatre chardonnerets élégants agrémentent notre observation d'un bruant jaune repéré en premier lieu par son cri. Quelques minutes plus tard, nous apprenons son chant. Il s'est perché sur un arbuste et s'exprime longuement. Un tarier des prés chante, mais nous ne l'apercevons pas. Un rougequeue noir chante « en déchirant du papier ».

Deux pies bavardes se déplacent dans les champs non loin de deux maisons. La pie bavarde suit les hommes, sans maison elle ne serait pas présente ici. Le long du chemin, dans un buisson épineux, un pinson des arbres nous tourne le dos. Malgré notre présence à moins de 10 mètres, il nous laisse l'admirer. Nous sommes 17 tout près de lui. Comme notre progression est très lente depuis notre départ, la distance de fuite entre les oiseaux et nous a beaucoup diminué. Par contre, les pies-grièches restent éloignées.  Nous comptons 3 couples. Les pâturages extensifs parsemés de buissons épineux sont son biotope de prédilection. Elle utilise les épines pour empaler ses proies vivantes et ainsi constituer un garde-manger en cas de mauvais temps ou de disette. Un bruant jaune à 8 mètres de nous se laisse photographier à loisir. Après quelques minutes, il s'envole en compagnie d'une femelle restée discrète. Opiniâtre, Morgane découvre tout près du sommet d'une colline un couple de tariers des prés. Malheureusement pour les débutants, l'observation est très difficile.

Au retour, des milans royaux et des milans noirs se côtoient, mais l'entente n'est pas cordiale. Un milan noir tenant dans son bec une branchette est harcelé par un milan royal. Toutefois, le milan noir riposte parfois. Les choses se compliquent progressivement : 8 milans noirs et 3 milans royaux tournoient ensemble. Les milans noirs (2 transportent des matériaux et 1 de la nourriture) se disputent entre eux et les milans royaux. Un quart d'heure bien agité !!!.

Nous avons parcouru seulement 1,5 km et la matinée fut bien animée et riche de belles observations.

 

René Adam

publié le mercredi 1 juin 2016 par Séverine Michaud
 

LPO Haute-Savoie
24 rue de la Grenette 74370 Épagny-Metz-Tessy
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30 – Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017