Visiteur Anonyme 
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Vautour fauve 2017
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-16
       - 
Lézard des souches 11-16
       - 
Grenouille agile 13-16
       - 
Castor d'Eurasie 13-17
       - 
Tarier des prés 2017
       - 
Milan royal 2017
       - 
Gypaète barbu 16-17
       - 
Vautour moine 2017
       - 
Grande Aigrette 16-17
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Qui somme nous ?
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Groupe herpéto
 - 
Groupe chiro
 - 
Visionature
 - 
Groupe ornitho
 - 
Formation à l'ornithologie
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
nourrir les oiseaux en hiver : Graines de tournesol bio
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le représentant
pour la FRANCE de


Comptes-rendus
[retour à la liste]
dimanche 20 mars 2016 - dimanche 20 mars 2016
Compte-rendu de l'animation initiation à l'ornithologie du 20 mars 2016

Dès l'arrivée des premiers observateurs, un pinson des arbres et un pouillot véloce chantent. Voilà un bon début, mais les milans noirs par contre semblent en retard par rapport à l'année passée. Ils reviennent d'Afrique au sud du Sahara et peut-être ont-ils rencontré de mauvaises conditions météo. Ceci étant dit une dizaine de milans noirs passent presque au-dessus de nous.

Dans les maisons du village, des moineaux domestiques construisent leur nid. Certains transportent du matériel pour la construction des nids, des matériaux dépassent des tuiles, des moineaux entrent aussi sous les tuiles.

Dans les arbres de bord de route un pigeon ramier parade en festonnant : il vient d'apercevoir une congénère et tente de la séduire en se montrant à son avantage. Le pigeon ramier est bien reconnaissable à sa tache blanche de chaque côté du cou et aussi son trait blanc en travers de l'aile visible en vol.

Un étourneau sansonnet expose son plumage irisé par les rayons de soleil. Des teintes violettes et vertes apparaissent. Il chante en incluant dans son répertoire des imitations de chant d'autres oiseaux.

Depuis les quais du débarcadère, nous admirons deux goélands leucophées aux pattes oranges. Un grand cormoran de la sous espèce sinensis sèche ses plumes en entrouvrant ses ailes. Le plumage du grand cormoran n'est pas étanche à l'eau. Sa tête est ornée de blanc de chaque côté et seule une crête noire parcourt le sommet. De plus, deux taches blanches ornent ses flancs au-dessus de ses pattes. Tous ses attributs nous montrent qu'il est en plumage nuptial.

Un tourne pierre à collier trouvé par Vicente Bouvet retourne des pierres à quelques mètres du groupe. Il recherche de la nourriture sous les pierres. Depuis quelques mois, il hiverne en ce lieu, mais dans quelques jours il repartira en bord de mer pour nicher. Certains se reproduiront en France, mais d'autres iront nicher beaucoup plus haut.

La plage aurait été intéressante, mais trop de personnes avec chiens et chevaux occupent le sable découvert suite à l'ouverture des écluses à Genève. Aujourd'hui malheureusement aucune police ne fait respecter les interdictions de chiens et de chevaux qui font leurs besoins dans l'eau. Vivement l'été pour la baignade ! Malgré tout, nous observerons deux couples de sarcelles d'hiver sans cesse dérangés.

Un merle noir s'aventure à découvert. Il se dirige vers la plage. Va-t-il boire ou manger ? En fait, il collecte dans son bec des débris de végétaux pour construire son nid.

Une corneille noire couve dans son nid dans les branches supérieures d'un grand arbre.

Enfin, grâce à la température douce de ce matin une petite tortue s'envole et se pose très près de nous. Ses ailes rouges orangées possèdent trois taches noires, deux petites et une grande. Ensuite une tache blanche est visible à l'extrémité des ailes antérieures. Bien sûr, il s'agit d'un papillon.

31 personnes étaient présentes pour cette animation.

René Adam

publié le mercredi 1 juin 2016 par Séverine Michaud
 

LPO Haute-Savoie
24 rue de la Grenette 74370 Épagny-Metz-Tessy
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30 – Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017