Visiteur Anonyme
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La Faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Hirondelle rustique 2020
       - 
Hirondelle de fenêtre 2020
       - 
Coucou gris 2020
       - 
Milan noir 2020
       - 
Pic mar 2020
       - 
Milan royal 2020
       - 
Tarier des prés 2020
       - 
Castor d'Eurasie 17-20
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 17-20
       - 
Citron 2020
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-20
       - 
Crapaud commun 2020
       - 
Grenouille agile 18-20
       - 
Lézard des souches 11-20
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2020
       - 
Grande Aigrette 19-20
       - 
Gypaète barbu 19-20
       - 
Vautour moine 2020
       - 
Vautour fauve 2020
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Appels à dons
 - 
Formation à l'ornithologie
 - 
Groupe ornitho
 - 
Visionature
 - 
Groupe chiro
 - 
Groupe herpéto
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Qui sommes-nous ?
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
Nourrir les oiseaux en hiver
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Utilisation du site
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le reprsentant
pour la FRANCE de


Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 805
 
mardi 30 juin 2020
Reprise des activités à la LPO !

La situation sanitaire nous permet aujourd’hui de reprendre nos activités bénévoles avec tout de même quelques précautions (masque fortement recommandé). Nous avons donc décidé de « dé-annuler » certaines sorties de cet été :

  • Conte nature au plateau des Glières (dès 4 ans) le 1er juillet – c’est demain et il reste des places !
  • Chantier au domaine de Guidou les 04 et 11 juillet
  • Sortie Gypaète au massif du Bargy le 05 juillet
  • Sortie plantes médicinales et auxiliaires du jardin au plateau de Gavot le 12 juillet
  • Sortie papillons à Lullin le 12 juillet
  • Sortie papillons à Vacheresse le 09 août
  • Journée au plateau des Glières le 12 août
  • Suivi de la migration post-nuptiale au Défilé de l’Écluse (Chevrier), tous les jours du 15 juillet au 15 septembre

L’été est normalement plutôt calme à la LPO et les bénévoles en profitent pour prendre un repos bien mérité. Nous sommes tout de même ravis de vous retrouver pour ces quelques activités avant une reprise plus intensive au mois de septembre !

Vous retrouverez toutes les modalités de ces sorties et le contact pour vous inscrire lorsque cela est nécessaire sur notre agenda : http://haute-savoie.lpo.fr//index.php?m_id=21

Par ailleurs, le standard téléphonique est à nouveau ouvert de 9h à 12h les lundis, mardis, jeudis et vendredi. Nos bureaux sont ouverts au public extérieur sur ces mêmes horaires (attention, port du masque obligatoire pour entrer dans nos locaux).

Preznez soin de vous !

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 24 juin 2020
URGENT – Logement pour nos spotteurs en charge du suivi de la migration à Chevrier

 

Comme chaque année, nous embauchons deux salariés pour le suivi de la migration postnuptiale à Chevrier. Nous avons besoin de les loger à proximité du site de suivi pour 4 mois ; qui a déjà cherché un logement dans le département sait à quel point cette mission peut être difficile ! 


Nos salariés arrivent dans 3 semaines et nous n'avons toujours rien trouvé à ce jour…

 

Si vous avez un logement (type T3) disponible sur Chevrier ou alentours du 14 juillet au 15 novembre, contactez-nous ! Vous pouvez également nous donner un petit coup de pouce en partageant notre recherche dans vos réseaux. Merci beaucoup ! 

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 10 juin 2020
Oiseaux
Bilan de 6 années de suivi des oiseaux nicheurs de la plaine de Passy

Le bilan du suivi de la plaine de Passy 2014-2019 est disponible sur cette page :

Espèces des milieux agricoles

Si vous souhaitez vous impliquer pour le suivi et la préservation de la biodiversité des milieux agricoles n'éhsitez pas à vous manifester auprès de la délégation LPO la plus proche, partout en Auvergne-Rhône-Alpes.

posté par Xavier Birot Colomb
 
dimanche 31 mai 2020
Oiseaux
Bilan de l'enquête Pie-grièche écorcheur 2019

Le bilan de l'enquête Pie-grièche écorcheur, 4ème édition depuis 2004 est disponible sur cette page :

Espèces des milieux agricoles

Si vous souhaitez vous impliquer pour le suivi et la préservation de la biodiversité des milieux agricoles n'éhsitez pas à vous manifester auprès de la délégation LPO la plus proche, partout en Auvergne-Rhône-Alpes.

posté par Xavier Birot Colomb
 
jeudi 28 mai 2020
Inventaire participatif des ZNIEFF

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a engagé un travail d’actualisation de l’inventaire des zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF), avec notamment la révision des listes d’espèces déterminantes des ZNIEFF et la réalisation de prospections.

La LPO Auvergne-Rhône-Alpes a souhaité contribuer à l'actualisation de ces inventaires en relayant l'information dans ses réseaux.

Grâce au lien ci-dessous, vous pourrez consulter les périmètres à prospecter ainsi que le nombre d'espèces contactées en 2020.

Si vous le souhaitez, vous trouverez plus d'informations sur la démarche au lien ci-dessous :

http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/les-zones-naturelles-d-interet-ecologique-a10619.html#zni

Vous pourrez y trouver les listes d'espèces déterminantes mais nous vous invitons à noter toute donnée collectée.

Pour participer, rien de plus simple, il suffit de réaliser des inventaires de terrain dans les périmètres présents à l'adresse ci-dessous (prioritairement dans les zones en "priorité 1" , puis "priorité 2" etc.). Les données sont à saisir sur visionature ou Naturalist, nous nous occuperons de la transmission à la DREAL.
https://sig.lpo-aura.org  

Au cours de vos prospections, nous vous invitons à respecter scrupuleusement les consignes sanitaires en vigueur ainsi que les propriétés privées.

posté par Xavier Birot Colomb
 
jeudi 28 mai 2020
Comptage des Oiseaux des Jardins

Pour la huitième année, la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) vous invitent à participer au Comptage national des oiseaux des jardins.

Vous avez été plus de 22 000 personnes à participer à l’Observatoire des oiseaux des jardins durant le confinement. Nous espérons que vous serez aussi nombreux à prendre part à ce comptage de mai. L’occasion parfaite pour mettre à profit les connaissances sur les oiseaux acquises ces dernières semaines !

 

De quoi parle-t-on ?

Il s'agit d'une opération nationale durant laquelle vous êtes invités pendant une heure à compter les oiseaux qui visitent votre jardin. Vous pouvez également les compter dans un parc public.

 

C'est quand ?

Le dernier week-end de mai, les 30 et 31 mai 2020.

 

Et à quoi ça sert ?

Ces données, récoltées lors de cette opération de science participative, permettent aux scientifiques d'en savoir plus sur les oiseaux qui visitent les jardins durant la période de nidification.

 

Comment participer au comptage ?

Inutile d'être un(e) expert(e), il suffit simplement d'avoir un peu de temps (une heure), d'aimer regarder ce qu'il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile ! Et pas de panique, des fiches espèces sont disponibles pour vous aider à reconnaitre les principales espèces qui visitent les jardins.

  • Choisissez un jour de comptage, soit le samedi 30 mai, soit le dimanche 31 mai.
  • Trouvez le lieu. Un jardin public ou privé, en ville ou à la campagne. Un balcon convient également.
  • Observez et notez durant une heure tous les oiseaux qui visitent le lieu. A vous de choisir le moment qui vous convient. Attention il faut compter uniquement les oiseaux qui se posent dans le jardin, pas ceux qui ne font que le survoler, à l'exception des hirondelles et des martinets, qui se posent rarement.
  • Saisissez ses observations sur le site de l'Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr.

 

Pourquoi ce comptage alors que de nombreuses données ont été collectées durant le confinement ?

Ce comptage, qui existe depuis 2012, suit un protocole précis : compter pendant une heure tous les ans durant la période de nidification les oiseaux qui visitent jardins, balcons et parcs. Il est important de maintenir ce comptage, même si nous avons déjà collecté de nombreuses données en ce début d’année afin de ne pas créer de « trou » dans les années de collecte et pouvoir ainsi réaliser des suivis identiques chaque année. Alors nous comptons sur vous !

 

Une question ?

Si vous avez un problème relatif à l’utilisation du site, n’hésitez pas à consulter notre FAQ ou notre Guide d’aide, qui vous accompagnera pas à pas dans la résolution de vos problèmes.

Pour toute autre demande, l’équipe de l’Observatoire est à votre disposition et est joignable par mail.

L’année dernière, les stars des jardins étaient le Moineau domestique, la Mésange charbonnière et le Merle noir. Et cette année qui sera sur le devant de la scène ?

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.oiseauxdesjardins.fr

posté par Séverine Michaud
 
mardi 26 mai 2020
Enquête hirondelles : 4ème année de recensement

À vos marques, prêts, comptez !

Pour évaluer l’état de santé des populations d’hirondelles et de martinets en Haute-Savoie, nous vous proposons une grande enquête départementale. Débutée en 2017, elle se poursuit pour la quatrième année consécutive afin de recenser un maximum de nids d’hirondelles et de martinets.

Pour participer, c’est très simple, pas besoin d’être un expert ! Il suffit de vous balader dans votre village, votre rue ou de simplement regarder par votre fenêtre et de noter si vous observez des nids occupés. L’enquête se déroule jusqu’au 15 août et concerne trois espèces : l’Hirondelle de fenêtre, l’Hirondelle rustique et le Martinet noir.

Comment procéder ?

Comment reconnaître ces 3 espèces ?

Comment savoir si le nid trouvé est occupé ou non ?

 

Attention ! En cette période particulière, nous tenons à insister sur le respect des gestes sanitaires :

  • Ne vous rassemblez pas pour compter les nids ; profitez plutôt de vos déplacements ou balades habituelles avec les membres de votre foyer pour observer les hirondelles.
  • Restez dans un rayon de 100km autour de votre domicile
  • Gardez une distance d’au moins 2m avec les personnes que vous croisez.
  • N’hésitez pas à porter un masque, surtout en ville ou dans les sites très fréquentés.
  • Évitez les transports en commun et privilégiez le vélo ou la marche.
  • Utilisez du gel hydro-alcoolique autant que nécessaire et en rentrant, lavez-vous soigneusement les mains.



Nous manquons notamment de données sur les martinets ainsi que d'observations en moyenne montagne et dans les vallées montagneuses : à vos jumelles !

posté par Séverine Michaud
 
lundi 25 mai 2020
Impact des plastiques sur la faune : Appel à participation

 

 

La LPO a été sollicitée par des chercheurs travaillant sur l’emmêlement des plastiques chez les animaux. Ils étudient l’impact de ces plastiques sur l’ensemble de la faune (emmêlement, étouffement, etc.).

Ces chercheurs ont mis en place un appel à participation où ils demandent des informations pouvant montrer ces impacts (photos, témoignage, observation, etc…) en effectuant des recherches sur internet pour trouver des photos, vidéos qui montrent ces impacts et en les téléchargeant sur leur site. N’hésitez pas à participer à leur appel : https://hisaproject.org/challenge/

De plus si vous faites des observations sur le terrain de ces emmêlements n’hésitez pas à saisir vos données sur le Faune de votre département en notant bien dans la partie « remarque », l’observation que vous avez faite (exemple : sac plastique accroché à la patte d’un canard).

Pour rappel, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, nous vous invitons à respecter scrupuleusement les règles sanitaires en vigueur et à réaliser vos observations seuls.

posté par Baptiste Doutau
 
lundi 25 mai 2020
Livre blanc pour la biodiversité

Le vendredi 22 mai 2020, journée mondiale de la biodiversité, 14 associations et fondations qui agissent dans ce domaine remettent leur livre blanc « Pour que vive la nature » à la Ministre Elisabeth Borne.

Ce Livre blanc pour la biodiversité accessible ICI est le fruit d’un travail engagé depuis plusieurs mois qui s’inscrit dans la perspective de la prochaine Stratégie nationale pour la Biodiversité 2021-2030, qui fera suite au Congrès Mondial de l’UICN et de la 15e COP pour la biodiversité.

Compte tenu de l’actualité, nos 14 associations* de connaissance, protection et éducation à la biodiversité ont intégré, dans leurs analyses et leurs propositions d’actions, la crise sanitaire en la replaçant dans une perspective plus globale et systémique et en soulignant les responsabilités humaines.

Elles proposent d’en tirer toutes les conséquences et tous les enseignements, et formulent des pistes de transformation et d’actions pour exposer une autre vision du monde, de nos sociétés et de l’économie afin que nature vive, humains compris, seule manière d’éviter qu’adviennent d’autres crises de même ampleur.

Plus d’informations ici

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 20 mai 2020
La LPO DT Savoie cherche un stagiaire !

Basé à La-Motte-Servolex, ce stage d'une durée de 4 mois (du 15 juin au 15 septembre) de niveau master portera sur le Sonneur à ventre jaune.

Possibles adaptations du poste en fonction de la situation sanitaire.

Cloture des candidatures le 06 juin.

Consultez l'offre

posté par Séverine Michaud
 
mardi 19 mai 2020
Soyez vigilants et aidez-nous à préserver les hirondelles !

En raison du confinement, de nombreux travaux sur les immeubles (ravalements de façade par exemple) ont été stoppés nets en mars. Actuellement, ces travaux reprennent petit à petit. Mais entretemps, les oiseaux sont venus s’installer !

C’est notamment le cas des hirondelles de fenêtre qui construisent leurs nids sous les avancées de toits et de fenêtres. Si vous avez la chance d’en accueillir sur votre immeuble, vous pouvez nous transmettre vos observations sur http://haute-savoie.lpo.fr/

Et si des travaux doivent reprendre prochainement et menacent ces nids, réagissez ! L’espèce est protégée et ses effectifs en constante diminution. La destruction des nids est strictement interdite.

Comment faire ?

  1. Comptez le nombre de nids occupés, inoccupés et en cours de construction sur votre immeuble. Transmettez-nous ces données sur http://haute-savoie.lpo.fr/ ; elles pourront servir de preuve en cas de destruction.
  2. Contactez votre syndic ou bailleur, toute personne en charge des travaux, pour les avertir que l’espèce est protégée et la destruction des nids interdite
  3. Contactez-nous, nous pourrons appuyer votre message et réagir au plus vite si celui-ci n’est pas entendu.

 

Hier, 34 nids ont ainsi été sauvés grâce à la vigilance des locataires : restons alertes et ensemble, protégeons nos hirondelles !

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 14 mai 2020
Tutoriels d'utilisation du site et de l'appli

Retrouvez désormais différents tutos concernant l'utilisation des outils Visionature dans l'Onglet de gauche : "Utilisation du site"

posté par Xavier Birot Colomb
 
lundi 4 mai 2020
Les serpents, mieux les connaître pour ne plus les craindre

Au-delà des mythes qui ont indirectement façonné aux serpents une image négative qui leur colle aujourd’hui aux écailles, saviez-vous que ces animaux protégés sont de véritables auxiliaires de jardin aux capacités extraordinaires ?

Plutôt discret, relativement casanier et surtout très farouche, le serpent n’apprécie guère la compagnie des Hommes, et évitera tout contact avec cet ultime prédateur. Aussi, cela fait de lui un animal à la notoriété inégalable… même auprès de ceux qui ne l’ont jamais croisé !

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Photo1--CouleuvreviprineAlexandreRoux.jpg

 

Des capacités incroyables

Les serpents disposent de facultés fascinantes, comme un odorat et une vue d’une grande précision, leur offrant des possibilités de stratégies d’attaque envers leurs proies très efficaces (chasse à l’affût, glandes à venin, déplacements dans les arbres pour certaines espèces…). La couleur de leurs écailles leur permet quant à elle de se camoufler dans le paysage pour rester à l’abri de leurs prédateurs et du dérangement. Aussi, leur température interne varie en fonction de la température du milieu où ils se trouvent ! Des qualités que l’Homme peut lui envier…

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/s24Capacitsincroyables--CouleuvrehelvtiqueAlexandreRoux.jpg

Un auxiliaire au jardin

Même s’il est aisé de lui coller l’étiquette du méchant prédateur, il est important de savoir que les serpents ont un réel rôle à jouer dans les écosystèmes et leur présence dans la nature ou dans un jardin accueillant n’a rien d’anormal. Ils se nourrissent de rongeurs, d’amphibiens et de lézards, et les jeunes serpents, sortant plutôt en septembre, mangeront essentiellement des insectes, permettant ainsi l’équilibre de la biodiversité locale.

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/s25Auxiliairedesjardins--CouleuvreverteetjauneAlexandreRoux.jpg

J’ai un serpent dans ma maison

Car il recherche principalement des endroits à l’abri, frais l’été (quand il fait trop chaud, au-delà de 27°C) et chauds l’hiver (pour se mettre hors gel), il se peut que vous croisiez un jour ce reptile dans votre jardin, votre garage ou votre maison.

Sa présence, bien que surprenante, n’a rien d’anormal quand on sait que les habitats naturels des serpents (friches, haies, zones humides...) disparaissent petit à petit au profit d’une urbanisation toujours plus grandissante.

Alors avant de brandir la pelle et de tenter d’éliminer ce fascinant animal, prenez le temps d’observer, de loin, ce visiteur. Couleuvre aux pupilles rondes, à la queue longue et aux grosses écailles ? Ou vipère aux pupilles verticales, à la queue courte et aux petites écailles ?

Ces premiers détails vous permettront de savoir si vous avez affaire à un animal venimeux ou non. Mais attention aux amalgames, venimeux ne veut pas dire agressif ! Bien au contraire… Pour éviter de « gâcher » son venin en vous attaquant, la vipère préférera prendre ses jambes à son cou (si l’on peut dire) pour lui éviter des efforts inutiles, et n’attaquera que si c’est sa seule échappatoire.

 http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Photo2--CouleuvreverteetjauneAlexandreRoux.jpg

Que faire pour cohabiter avec les serpents ?

La première étape est d’apprendre à les connaître et à les reconnaître. Quelle espèce vous pouvez rencontrer selon votre lieu d’habitation, pourquoi elle peut se retrouver chez vous et comment vivre ensemble…

Aussi, si vous parvenez à prendre une photo du serpent, l’identification par les membres de la LPO et du GHRA (groupe herpétologique Rhône-Alpes) sera rapide et pourra vous rassurer sur les manières de procéder, en fonction du lieu où vous l’avez vu.

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Photo3--VipreaspicAlexandreRoux.jpg

La meilleure façon de cohabiter avec les serpents est d’aménager ou de réserver des zones de son jardin pour leur laisser des lieux de vie : herbe non tondue, mare, murs de pierres sèches, tas de bois… Et pour éviter de vous déranger mutuellement, l’idéal est d’installer ces abris loin de vos lieux de passage : chacun chez soi !

Pour plus d’informations, téléchargez la plaquette « SOS Serpents » disponible à ce lien : http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/SOSSerpentPlaquette74.pdf

En cas d’intrusion chez vous uniquement, vous pouvez nous contacter afin que nous puissions vous renseigner et vous rassurer sur les gestes et méthodes à faire et à ne pas faire.

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Photo4.jpg

Parce que dans ce contexte où l’Homme colonise toujours un peu plus les territoires de la faune sauvage, il est essentiel de ré-apprendre à vivre avec elle !

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/bandeaulogo.PNG

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 1 mai 2020
Sorties en nature et dérangement de la faune : la LPO AuRA appelle à la vigilance

Après deux mois de confinement, il va certainement bientôt être possible de retrouver l’air libre et de profiter à nouveau de la nature. Les activités de sports de nature vont pouvoir reprendre et seront salutaires pour le corps et l’esprit.

Néanmoins, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes appelle à la vigilance de chaque pratiquant-e en particulier lors des premières sorties en nature. En effet, la faune sauvage a pu profiter du confinement et de l’absence d’activités humaines pour se réapproprier certains espaces et les oiseaux ont peut-être fait leur nid dans votre "spot" favori.

Au printemps, nous avons eu la chance de profiter du silence lié au ralentissement des activités humaines pour apprécier le chant des oiseaux, particulièrement audible en cette période de reproduction chez nos amis à plumes.

En ce moment, les oiseaux et notamment les rapaces sont donc en pleine période de nidification ; les œufs ont certainement déjà éclos et les jeunes poussins ont besoin d’être nourris très régulièrement par leurs parents.

 

Lors des premières sorties en nature qui seront autorisées selon les directives gouvernementales, la LPO AuRA appelle à la plus grande vigilance quant au dérangement des oiseaux pouvant nicher à proximité des lieux de pratiques sportives, délaissés pendant le confinement.

 

Aussi, si vous observez des rapaces ou un nid lors de vos premières sorties en montagne (escalade, randonnée, vol libre...), n’hésitez pas à prévenir la LPO (haute-savoie@lpo.fr). Nous essayerons ensemble de trouver une solution afin de vous permettre de concilier la pratique de votre activité tout en préservant la faune sauvage.

 

De manière générale, si jamais vous avez la chance de croiser un animal sauvage lors de vos sorties, il est préférable de chercher à vous en éloigner ou au moins de vous arrêter le temps que l'animal s'éloigne (si l'activité le permet).

 

Vous pouvez consulter les zones de sensibilité pour la faune sur le site de Biodiv'Sports, mais ces informations ne sont pas exhaustives, car vous pouvez évidemment croiser des animaux en dehors de ces zones.

 

Un grand merci pour votre vigilance !

 Bonnes sorties à toutes et à tous.

 

Faucon pèlerin © LPO France

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 29 avril 2020
L’Oiseau mag et l’oiseau mag junior sont en lecture libre !

Pour la première fois en 35 ans d'histoire, notre pépite "L'Oiseau Mag" est disponible en lecture intégrale gratuite avant même sa parution !

Au menu : plus de 120 pages consacrées à la biodiversité, des photos et des illustrations d'une incroyable beauté, de l'actu, des conseils pratiques, du reportage, du voyage, du chaud, du froid, la vie secrète du réseau LPO et un dossier spécial sur notre ami à tous : le Hérisson

Lire L'Oiseau Mag en ligne :

https://fr.calameo.com/read/000016068c80bd6bf1c81?authid=80cPSmnIZXQg&fbclid=IwAR0R-0iZ9XWifMuEBrjOIwrHJVArOqn86ORbpgz8MsbVq1eH3Rd3PMaF84o

 

Pour nos petits loupiots, la version junior est disponible ici :

https://fr.calameo.com/read/000016068bad0540ffa55?authid=udYPbVOEEatl&fbclid=IwAR3CVVaS61cHmhDg7k7ZckBJksq2je_l7CMtewPsFgKzScDPhhyfTqPWTyI

 

 

Ça vous a plu ? N'hésitez surtout pas à vous abonner !

https://www.lpo.fr/revues

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 1 avril 2020
Faune en détresse : à qui s’adresser pendant le confinement ?

Si vous trouvez un animal blessé, vous pouvez contacter :

- le centre de soins ERMUS pour tous les petits mammifères sauvages (jusqu'à la taille du blaireau) au 04 50 68 42 10 / 07 81 08 42 50 ou à asso.ermus@gmail.com

- le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage des Pays de Savoie à csfs.pays.de.savoie@gmail.com ou au 07 83 80 05 46.

 

Malgré le confinement, ils restent joignables, apportent les premiers conseils et organisent les rapatriements si nécessaire.

 

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 27 mars 2020
Le LPO Info n°92 est en ligne !

Le LPO Info n°92 (mars 2020) vient de paraître ! 

 

Au sommaire de ce 92ème numéro : un dossier sur l'agriculture, les dernières actualités des groupes locaux et thématiques, un point sur nos actions en éducation à l’environnement, des articles naturalistes, un entretien Gilles et Valérie Dalla Zuanna… il y en a pour tous les goûts !

 

À télécharger ici

Ou à consulter ici

posté par Séverine Michaud
 
mardi 24 mars 2020
Oiseaux
Confinés mais aux aguets

Les contraintes de confinement nous obligent à limiter les déplacements. Faune-France vous propose donc de transformer votre lieu de résidence en observatoire de la faune sauvage. Combien d’espèces allez-vous pouvoir observer de chez vous ?

Côté oiseaux, des millions de migrateurs passent en ce moment au-dessus de nos têtes. Il suffit de lever les yeux pour faire de superbes observations. C’est aussi l’occasion de dresser l’inventaire de tous les oiseaux nicheurs visibles de chez vous.

Pour le reste de la faune, nous vous proposerons, durant les prochaines semaines, des recherches ciblées. Il s’agira de trouver une série d’espèces anthropophiles et d’en dresser, tous ensemble, la carte de répartition nationale.

Le premier défi : l'inventaire complet des oiseaux de chez vous

Ce premier défi n’est pas très compliqué et peut être effectué tous les jours. Il s'agit de faire, le plus fréquemment et régulièrement possible, une liste complète de tous les oiseaux que vous observez de chez vous sous forme de :

- de formulaires Oiseaux des jardins, et dans ce cas pas besoin de code. Si votre inventaire est complet, il est possible de l'indiquer en éditant une donnée du relevé, puis en faisant "Modifier formulaire" et enfin en cliquant sur "Toutes les espèces vues ont été signalées".

- ou encore mieux, de listes intégrant le programme EPOC (5 minutes le matin et 10 l'après midi). Dans ce cas merci d'inscrire "EPOC" en commentaire de la liste et de bien sélectionner le code étude "[Acasa] Confinés mais aux aguets" ; vous pouvez faire autant d'EPOC que vous voulez depuis chez vous chaque jour.

A partir de ces informations, nous calculerons combien d'espèces d'oiseaux peuvent être inventoriées en France, durant la période de confinement, sans quitter nos domiciles ? Quel sera le maximum en une seule journée ? Combien de données et de listes auront été collectées ? Où est le meilleur spot d'observation ? Il ne fait aucun doute que toutes ces informations amélioreront par ailleurs notre connaissance du calendrier de migration et de reproduction de nombreuses espèces.

Ce programme étant par ailleurs européen, nous pourrons comparer nos résultats avec les pays voisins.

Comment trouver les codes études ?

Sur Faune-France et les Faunes locaux, il est demandé sur la première page, avant de lister les espèces :

http://files.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/NEws/Web.JPG

Sur NaturaList le Code étude est demandé à la fin du relevé.

http://files.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/NEws/NaturaList.jpg

Pour savoir comment faire des listes complètes :

- Sur notre site internet ;

- Sur NaturaList en positionnant chaque oiseau,

photo : Jean Bisetti
Publication de base : www.faune-charente-maritime.org

posté par Thibault Goutin
 
mardi 24 mars 2020
CSFS : objectif ouverture 2020 !

Le Centre de Sauvage arde de la Faune Sauvage des Pays de Savoie est en pleine construction !

Afin de financer les travaux et d’acheter le matériel et les équipements nécessaires à l’accueil de la faune sauvage en détresse, ils sont lancé une cagnotte sur Hello Asso.

Vous pouvez leur donner un coup de pouce ici

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 20 mars 2020
Observations et confinement

Bonjour à tous,


En tant qu’association nous avons la responsabilité juridique des actions effectuées par nos activités. Dans ce cadre nous demandons donc un strict respect de la loi. Il en va aussi du comportement citoyen de tous.


Concernant les prospections : seules les activités économiques peuvent entrainer des dérogations au confinement. Donc nous ne pouvons pas couvrir les naturalistes bénévoles qui réaliseraient des inventaires. Tous les suivis, points d’écoute, etc. sont reportés.

Vous pouvez toujours saisir vos observations dans le respect du confinement... Nous vous recommandons particulièrement l'enquête "confinés mais aux aguets" depuis votre jardin, depuis votre balcons ou vos fenêtres pour transformer votre lieu de résidence en observatoire de la nature !

https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=1920#FN1920


Nous espérons que cette situation durera le moins longtemps possible.


Courage à tous, prenez soin de vous et de vos proches,

 

L'équipe de la LPO AuRA DT Haute-Savoie

posté par Baptiste Doutau
 
jeudi 19 mars 2020
De la lecture...

Puisque nous sommes confinés voici de quoi s'occuper : 2 numéros du Tichodrome en une seule livraison !!!

Le numéro 31 avec au programme : 40 années de retour des migrateurs en Haute-Savoie - Les gliridés dans les nichoirs - Synthèse des observations de mustélidés, année 2018 - Synthèse des observations et soins de hérissons en 2017 et 2018, LPO 74 et Association ERMUS - Synthèse des observations de chiroptères en Haute-Savoie, année 2018

Le numéro 32 vous propose une synthèse des observations de papillons en Haute-Savoie en 2019

Ces numéros sont téléchargeables depuis l'onglet "Vie associative" puis "Revue Le Tichodrome" à cette adresse :

http://haute-savoie.lpo.fr/index.php?m_id=22032&item=32

Vous trouverez aussi sur cette page les téléchargements de notre revue depuis le n°14. Bonne lecture!

posté par Yves Dabry
 
lundi 16 mars 2020
COVID-19 : annulation des activités LPO

Mise à jour du 16.03 : afin de permettre à nos salariés de télétravailler, nous fermerons la permanence physique et téléphonique dès aujourd'hui en Haute-Savoie et demain en Savoie. Nous restons joignables par mail (haute-savoie@lpo.fr) et via notre page Facebook (www.facebook.com/lpo.hautesavoie).

 

Afin de soutenir les nécessaires mesures visant à limiter les risques de contamination et d’extension de l’épidémie de coronavirus et conformément aux mesures du gouvernement, nous sommes dans l'obligation d'annuler nos activités intérieures et extérieures jusqu'à nouvel ordre.


Par conséquent, les sorties, évènements, réunions ou autres rassemblements sont pour le moment annulés. Merci de ne plus vous inscrire à nos prochaines activités. Toutes les personnes déjà inscrites recevront un mail d’annulation. 


Nous vous encourageons à garder un œil sur notre site internet ; nous y communiquerons les dernières informations quant à la reprise de nos activités et l'éventuel report de certaines sorties annulées lorsque cela est possible.


Pour toute question, n’hésitez pas à nous joindre à haute-savoie@lpo.fr

posté par Séverine Michaud
 
samedi 14 mars 2020
Offre d'emploi - Education à l'Environnement

Nous recrutons un(e) animateur(trice) de l’Education à l’Environnement pour un CDD de 2 mois à partir du 04 mai.

Poste basé au sein de la délégation Haute-Savoie à Chavanod (74650).

 

Voir l’offre

 

Vous pouvez nous envoyer vos candidatures avant le 25 mars à haute-savoie@lpo.fr

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 13 mars 2020
Wanted : bénévole en informatique

Nous cherchons un bénévole ayant de bonnes compétences en informatique (sur windows) pour nous accompagner dans la gestion de notre parc :

  • diagnostic sur les ordinateurs lents,
  • proposition et réalisation d'optimisations (nettoyage, ajout de composants, mise à jour de système d'exploitation...),
  • suivi des ordinateurs…

Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter à xavier.birot-colomb@lpo.fr

Merci !

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 12 mars 2020
Oiseaux
Suivi du Tarier des prés c'est reparti !

Comme tous les deux ans, les bénévoles de la LPO recensent les populations nicheuses de Tarier des prés et des espèces des milieux agricoles sur des zones échantillons de montagne. En 2020 le suivi recommence et nous avons toujours besoin de bénévoles pour participer à ce recensement. Vous êtes intéressé par le suivi ? Alors n'hésitez pas à nous contacter ! Les premiers tariers vont arriver dans le mois d'avril et se cantonneront sur les sites de nidification durant le mois de mai.

 

Vous trouverez ici le rapport détaillant les résultats des années 2015 à 2018.

 

Image : Tarier des prés mâle chantant (Vianney Bajart)

posté par Clément Giacomo
 
mardi 10 mars 2020
FORMATION : Utilisation de la base de données

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Formation/visuformationnaturalist2.jpg

Notre base de données évolue pour toujours mieux servir la connaissance scientifique.

Afin de vous permettre de l'utiliser simplement et efficacement et de fournir des données pertinentes et utiles, nous vous proposons une soirée de formation à son utilisation. Cette soirée est gratuite et ouverte à tous : utilisateurs confirmés comme débutants de la base de données, naturalistes chevronnés ou amateur curieux de la vie sauvage.

Au programme :
Présentation de la base et ses interfaces :
- la base de données de la LPO 74 de notre site internet : http://haute-savoie.lpo.fr/
- l'application naturalist : https://data.biolovision.net/
- le portail Faune France : www.faune-france.org

Formation à la saisie de données (site et appli)
Présentation du programme EPOC (Estimation des Populations des Oiseaux Communs) mené par le Muséum National d'Histoire Naturelle et la LPO.

Rendez vous le jeudi 12 mars à 19h dans l'amphithéatre de l'ENILV à la Roche sur Foron. Fin avant 22h
Adresse : 212 rue Anatole France - La Roche sur Foron
Lien map : https://frama.link/lieuformation
L’amphithéâtre se situe tout de suite à droite en entrant dans l'établissement par la rue Anatole France.

Prévoyez :
- un repas (si possible bio, sans déchet et local ;) ) attention il n'y a pas de couverts ou de moyen de cuisiner / réchauffer sur place,
- votre téléphone portable ou ordinateur portable (pas de wifi => pensez partage de connexion) ou simplement de quoi noter,
- un coussin et un plaid pour être bien installé.

Renseignements et inscriptions : formationornithologie.lpo74@gmail.com

posté par Thibault Goutin
 
mardi 10 mars 2020
Oiseaux
Code atlas en mettre, ne pas en mettre... ?

Les beaux jours arrivent, les oiseaux chantent, paradent, construisent des nids... et les demandes de codes atlas apparaissent automatiquement pour certaines espèces.

Les codes atlas sont des codes de nidification que l'on donne aux oiseaux afin de disposer d'indications sur leur reproduction. A l'origine utilisés en période de constitution d'un Atlas des oiseaux nicheurs, ces codes vous sont proposés automatiquement durant certaines périodes de l'année. Ils sont indispensables pour affiner nos connaissances sur les populations d'oiseaux.

Ce document vous permettra de savoir quand il faut mettre un code et quand il est préférable de s'abstenir.

Vous pouvez retrouver ce document à tout moment dans l'onglet de gauche "Groupe faunistique" - "Oiseaux".

Code atlas en mettre, ne pas en mettre ?

 

posté par Clément Giacomo
 
jeudi 5 mars 2020
Oiseaux
Nouveau territoire de gypaète

depuis 2016, à la LPO Haute-Savoie, nous soupçonnons fortement la présence d'un couple de gypaètes barbus, dans le secteur Contamines-Montjoie/Saint-Gervais/Megève. En effet les observations d'adultes et d'immatures sur notre base de données visionature sont de plus en plus fréquentes.

Ces soupçons se sont renforcés en 2018 avec la donnée d'un couple adulte en parade, puis en 2019, avec le comportement territorial d'un couple adulte, dont l'un des 2 a attaqué un aigle royal. 2 observations d'un jeune de l'année ont aussi été réalisées en 2018, malheureusemnt à des dates un peu tardives, le 23 août et en septembre, alors que les jeunes s'éloignent de plus en plus des zones où ils sont nés. Mais l'une des 2 données concernait l'observation d'1 jeune avec un adulte volant ensemble sans animosité

Et, tout récemment, une information provenant du réseau d'observateurs d'Asters a produit une donnée d'un immature et 1 adulte posés ensemble sur une des aires d'aigle que la LPO connait depuis longtemps, à Saint-Gervais, dans le secteur de La Gruvaz.

Cette donnée vient conforter les soupçons que nous avions depuis plusieurs années, à l'image de ceux des 2 territoires de Passy/Servoz et La Clusaz/Manigod/Savoie, pour lesquels nos observations permettaient, au début et au milieu des années 2010, d'avoir la certitude de l'installation de 2 couples.

Cependant, si cela se déroule pour le territoire de Saint-Gervais, comme pour les 2 précédents, la première preuve de nidification certaine n'est pas pour tout de suite. En effet, à ce jour ils n'ont toujours pas produit de jeunes à l'envol, alors qu'ils ont déjà fréquenté des aires.

Les prochains territoires pour lesquels, suite aux données de la LPO Haute-Savoie, concernant des transports de matériaux en 2019 par des adultes, nous avons de fortes suspicions d'installations, sont ceux de Morzine/Montriond/Châtel/Abondance/La Chapelle-d'Abondance  et de Bellevaux/Saint-Jean-D'Aulps/Essert-Romand/Mieussy/Taninges. L'avenir nous dira si nous avons raison, comme pour les précédents.

Le gypaète se porte donc bien en Haute-Savoie, mais reste une espèce très sensible et fragile, au regard des très nombreux dérangements potentiels et réels dans les zones de nidification (Sports de montagne, petits avions, parapentes...grands corbeaux). En effet, il y a tous le dérangements que nous constatons, mais aussi et surtout tous ceux dont nous ne sommes pas témoins ou qui ne nous sont pas rapportés.

Nous vous encourageons à sortir vos jumelles et longue-vues, pour réaliser de nouvelles découvertes et pour assurer le suivi des couples existants !

Bonnes observations

Jean-Pierre Matérac - Président délégué de la LPO Haute-Savoie

posté par Jean-Pierre Matérac
 
mercredi 4 mars 2020
N'oubliez pas de réadhérer à la LPO en 2020 !

Vous faites partie des 50 000 hommes et femmes, qui, par leur adhésion en 2019, ont soutenu les actions que nous menons au quotidien en faveur de la protection de la nature.

Réaffirmez votre soutien à notre association et donnez nous force et légitimité pour continuer à faire évoluer les mentalités et les lois en faveur de la protection de la nature : réadhérez en 2020 !

 

Vous pouvez choisir d’adhérer seul par le biais d’une adhésion individuelle ou en famille par le biais d’une adhésion familiale.

42 € : Adhésion familiale

30 € : Adhésion individuelle

75 € et + : Adhésion bienfaiteur

Pour les personnes étudiantes, sans emploi ou bénéficiant du RSA ou équivalent, le montant à régler est de 15 € (adhésion familiale) ou 10 € (adhésion individuelle). Tarifs exclusivement valables sur l’envoi d’un justificatif valide.

 

Vous bénéficiez

… d’une déduction d’impôt de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable, l’adhésion à la LPO étant reconnue comme un don. Vous recevrez un reçu fiscal pour votre déclaration d’impôts.

Exemple : Une adhésion individuelle à 30 €, après déduction d’impôts, ne vous revient qu’à 10,20 €.

 

Vous adhérez

  • En ligne sur http://monespace.lpo.fr/
  • Par téléphone au +33 (0)5 46 82 12 31 (règlement par carte bancaire uniquement)
  • Par courrier en réglant par prélèvement automatique, carte bancaire ou chèque

 

Merci !

posté par Séverine Michaud
 
lundi 2 mars 2020
Mammifères
Suivi du Lynx Boréal

France Nature Environnement  Haute-Savoie recherche des données sur le Lynx en Haute-Savoie !

Retrouvez sur leur site internet un article détaillant ses caractéristiques physiques, son comportement, ses cris ainsi que des élements de reconaissance des traces et crottes qu'il laisse derière lui. (Voir lien ci dessous)

Si vous trouvez ce type d'indice de présence ou que vous observez directement un lynx, merci de saisir votre données en la détaillants un maximum et l'ilustrant de photo avec une règle pour l'échelle.

En cas de doute et pour en savoir plus vous pouvez contacter Chritophe Gilles de FNE 74 : christophe.gilles@fne-aura.org

Photo Christophe Gilles.

posté par Thibault Goutin
 
dimanche 1 mars 2020
Oiseaux
utilisation des formulaires

Bonjour à tous,

nous vous rappelons qu'à partir d'aujourd'hui, dimanche 1er mars, les formulaires EPOC qui doivent être réalisés depuis un point fixe

- durent 5 minutes le matin entre le 1er mars et le 30 juin.

- durent 10 minutes l'après-midi entre le 1er mars et le 30 juin.

Nous vous rappelons aussi qu'ils durent 10 minutes tout le reste de l'année

Vous pouvez aussi faire des formulaires qui durent entre 10 minutes et 2 heures, soit sur des points fixes, soit en vous déplaçant de moins de 1 km dans un milieu homogène.

Nous vous recommandons fortement de saisir vos données en utilisant la localisation précise de chaque oiseau ou groupe d'oiseaux, que ce soit dans les formulaires ou en dehors.

Enfin, nous vous recommandons de relire la nouvelle publiée le 31/01/2020, sous le titre "Voeux du président et utilisation des formulaires". Elle vous explique pourquoi il est très important de saisir vos données dans des formulaires (ou listes). Elle vous donne la marche à suivre et mes coordonnées téléphoniques en cas de besoin.

Meilleures salutations naturalistes

Jean-Pierre Matérac - Président délégué de la LPO Haute-Savoie

posté par Jean-Pierre Matérac
 
jeudi 27 février 2020
Mammifères
Atlas des mammifères de Rhône-Alpes : la feuille des poilus n°4

"L’acquisition et la valorisation des connaissances naturalistes constituent des éléments incontournables pour solidifier des capacités professionnelles dans le domaine de la protection  de la nature. A ce titre, les mammifères, et en particulier les petits mammifères et les carnivores, sont parmi les espèces de vertébrés les plus délicates à appréhender."

Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication sur la plateforme AMRA du quatrième numéro de la newsletter AMRA.
Vous pouvez en prendre connaissance sur la plateforme en cliquant sur le lien suivant : https://atlasmam.fauneauvergnerhonealpes.org/actualites/la-newsletter-frapna/

Ou directement via cet autre lien:https://f01.createsend1.com/t/ViewEmail/d/5B595686E0934255

posté par Xavier Birot Colomb
 
jeudi 27 février 2020
Oiseaux
Suivi du Milan royal en Haute-Savoie

Comme vous l'avez certainement constaté, les Milans royaux sont de retour dans notre département et les premiers nicheurs regagnent les sites de nidification. Vous pouvez d'ailleurs consulter la carte interactive qui se trouve dans la rubrique "données et analyse".

Le Milan royal est un nicheur rare qui avait disparu de notre département mais qui se reproduit à nouveau depuis 2010. L'augmentation des populations suisses a permis une hausse rapide des effectifs reproducteurs en Haute-Savoie. Depuis 2014, la LPO suit une zone échantillon sur le secteur Bornes-Fillière. Le but de cette étude est de recenser le plus exhaustivement possible le nombre de couples nicheurs et le nombre de jeunes à l'envol. Des sensibilisations auprès des agriculteurs sont aussi réalisées. Ailleurs dans le département, le suivi des couples n'est que partiel mais est cependant nécessaire pour pouvoir estimer la population nicheuse départementale.

Le rapport Milan royal 2019 est disponible dans la rubrique Suivis et expertises -> rapaces diurnes (http://haute-savoie.lpo.fr/index.php?m_id=22028&item=28). Si vous souhaitez vous investir dans le suivi de ce magnifique rapace et nous permettre de suivre encore mieux la population de ce nouveau venu dans le département, n'hésitez pas à contacter notre bénévole référent Pierre Boissier : piboissier@wanadoo.fr

« Merveilleux voilier d’exploration, le milan royal cherche tout autre chose que la vitesse. Il flâne, plane et louvoie au dessus des terrains découverts, le gouvernail de la queue sans cesse en action ; les gauchissements souples des ailes, au besoin quelques battements légers et nonchalants, guident ses évolutions. » P.Géroudet

 

Photo : Jean Bisetti

posté par Clément Giacomo
 
jeudi 27 février 2020
La saison des amphibiens a débuté !

Suite à la pose de filets de protection à Viry et Valleiry, nous avons besoin de bénévoles pour nous aider à ramasser les amphibiens, tous les matins à 8h, afin de leur faire traverser la route. D’autres sites seront prochainement équipés. Ainsi, vous pouvez venir nous donner un coup de main :

  • dès maintenant à Viry et à Evires
  • à partir du 07 mars sur Cruseilles
  • à partir du 14 mars sur Bogève

Les filets seront laissés en place plusieurs semaines, afin d’éviter que les amphibiens en migration vers leurs sites de reproduction ne se fassent écraser en traversant la route.

Pour venir nous aider, contactez-nous au 04 50 27 17 74 ou à haute-savoie@lpo.fr

 

Vous êtes plus du côté savoyard ? Nos collègues de la LPO DT Savoie ont également besoin de vous ! Actuellement, ils organisent le ramassage sur les communes de Saint-Girod et de Champagneux. Pour toute informations et pour leur donner un coup de pouce, contactez-les à communication.savoie@lpo.fr ou au 09 52 52 30 52.

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 31 janvier 2020
voeux du président et utilisation des formulaires

Bonjour à tous,

 

le Comité Territorial et les salariés se joignent à moi pour vous souhaiter une excellente année 2020, avec de belles sorties naturalistes et de nombreuses observations que vous saisirez sur la base de données.

Les données concernant les espèces rares ou celles provenant de suivis, pour tous les groupes, même si elles ne sont pas saisies dans des formulaires ou listes (ça n’est d’ailleurs parfois pas possible), sont analysées pour parfaire nos connaissances et nous permettre d’agir pour la protection des milieux et des espèces.

Mais, pour toutes les données d’oiseaux, plus ou moins rares, qui ne bénéficient pas de suivis, il est très fortement recommandé de les saisir dans des formulaires (ou listes).

Ce mode de saisie apporte des informations décisives sur le temps de prospection, les espèces présentes et par défaut les espèces non détectées sur un site.

C'est grâce à ces listes que l'on peut faire des analyses fiables sur la phénologie des espèces (leurs variations d'abondance dans le temps), informations très utiles, notamment pour la fixation des dates de chasse ou la mise en évidence de l'impact du changement climatique sur la biologie des espèces.

C'est aussi à l'aide de ces listes que les atlas dynamiques du futur seront construits et que nous pourrons obtenir des tendances plus fiables de l'évolution des populations animales.

Vous trouverez ci dessous 2 liens vers des documents qui vous expliqueront l'utilité de saisir vos données par formulaire (ou liste) ainsi que la marche à suivre et mes coordonnées téléphoniques en cas de besoin (téléphonez plutôt le soir ou les jours de pluie).

N’oubliez pas que pendant la période « officielle » de nidification, du 1er mars au 30 juin, les formulaires EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs), ne dureront plus que 5 minutes le matin et 10 minutes l’après-midi, alors qu’ils sont de 10 minutes le reste de l’année.

 

Meilleures salutations naturalistes

 

Jean-Pierre Matérac - Président délégué de la LPO Haute-Savoie 04-50-04-41-24

 

Saisie par liste ou formulaire sur l'ordinateur (source Faune Isère)


Saisie par liste ou formulaire sur l'appli NaturaList (Source Faune Isère)


 

posté par Jean-Pierre Matérac
 
vendredi 24 janvier 2020
Ce weekend, découvrez, observez et comptez les oiseaux que votre jardin accueille !

Rendez-vous au jardin les 25 et 26 janvier 2020

Le Comptage national des oiseaux des jardins, c’est bientôt ! Oui mais c’est quoi ? On vous explique.

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/SlidePrincipalODJ2020.jpgChardonneret élégant (Carduelis carduelis) - Crédit photo : Fabrice Cahez

Pour la 8e année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) vous invitent à participer au Comptage national des oiseaux des jardins.

Le Comptage national de quoi ?

Des oiseaux des jardins ! C’est une opération nationale durant laquelle chacun est invité pendant une heure à compter les oiseaux de son jardin ou d’un parc public.

C’est quand ?

Le dernier week-end de janvier, les 25 et 26 janvier 2020.

Et ça sert à quoi ?

Ces données, récoltées lors de cette opération de science participative, permettent d’en apprendre davantage sur ces « oiseaux communs ». C’est-à-dire ? Sur les évolutions en cours, sur leur comportement à cette saison, sur le type de nourriture consommée, sur les oiseaux présents et ceux absents. Et oui car ces données sont analysées !

Comment fait-on pour participer ?

Pas besoin d’être un expert, il suffit simplement d’avoir un peu de temps (une heure), d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

  • Choisissez un jour d’observation, le samedi 26 ou le dimanche 27 janvier et un créneau d’une heure, idéalement en fin de matinée ou en début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes et les oiseaux plus actifs ; 
  • Trouvez un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, en ville ou à la campagne. Un parc public peut tout à fait servir de lieu d’observation. Et postez-vous dans un endroit abrité et discret pour ne pas les effrayer ; 
  • Comptez et notez durant une heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaitre plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire ainsi qu’une fiche d’aide pour le comptage. Prenez en photo ceux pour lesquels l’identification n’est pas certaine et envoyez-nous le portrait de l’oiseau sur oiseauxdesjardins@lpo.fr ;
  • Transmettez les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : oiseauxdesjardins.fr.

Comment éviter les doubles comptages ?

Il suffit de compter le nombre maximal simultané d'individus de chaque espèce observés durant le créneau horaire. Par exemple, pour une observation successive de 2 mésanges charbonnières, puis 4, puis 1, ne notez que 4 mésange charbonnières et non 7 (2+4+1). 

L’année dernière, la star du jardin était le Moineau domestique. Et cette année qui sera sur le devant de la scène ?

Plus d’informations

Rendez-vous sur oiseauxdesjardins.fr

D’autres observatoires de la biodiversité sont également à découvrir sur vigienature.fr

Opération menée avec le soutien financier de Cemex, Blue Green, Ceetrus, Cidou Bio et Crédit Mutuel.

Partenaire de l’opération : le Groupe Ornithologique Normand (GONm) et l’Observatoire Régional de l’Avifaune de Bretagne (ORA Bretagne).


 

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 23 janvier 2020
Oiseaux
Suivi des rapaces rupestres

Le premier bilan du suivi des rapaces rupestres est maintenant disponible ! Ce document permet de faire la synthèse des connaissances que nous avons sur ces espèces à enjeux !

Le document est désormais téléchargeable dans la nouvelle rubrique rapaces rupestres : http://haute-savoie.lpo.fr/index.php?m_id=22093&item=93

posté par Clément Giacomo
 
lundi 30 décembre 2019
Chauves-souris
Protégeons les chauves-souris de la SABLA

Aidez la LPO Auvergne Rhône-Alpes à protéger les chauves souris de la SABLA, en contribuant à l’acquisition de ce site qui est l’un des plus important en Rhône-Alpes pour l’accueil de ces mammifères.

Situés près de Culoz, un bâtiment désaffecté et une carrière souterraine autrefois voués à la production de chaux et ciment, accueillent une importante colonie de parturition de grand rhinolophe et murin à oreilles échancrées. L’hiver, le site abrite jusqu’à 250 grands rhinolophes. D’autres espèces utilisent également ce site toute ou partie de l’année, en moins grand nombre : le minioptère de Schreibers, le rhinolophe euryale, le petit rhinolophe, la barbastelle d’Europe.

La protection stricte des gîtes à chauves-souris nécessite ici d’acquérir un terrain d’environ 4600 m² pour lequel la LPO Auvergne Rhône Alpes vient de signer une promesse de vente La Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de l’Ain ont été sollicités à hauteur de 80% du budget global de l’opération et il reste 15000 euros à réunir pour finaliser l’acquisition et entreprendre les premiers travaux nécessaires à la sécurisation du site.

Pour faire un don 3 possibités :

- via la plateforme de financement participatif Hello Asso où vous trouverez également des renseignements complémentaires sur ce projet.

- par chèque : téléchargez, imprimez et remplissez ce formulaire.

Adressez le par voie postale, accompagné de votre chèque à :

LPO Auvergne-Rhône-Alpes, 100 rue des Fougères, 69009 LYON.

- par virement bancaire téléchargez, imprimez et remplissez ce formulaire,

Adressez le par voie postale à : LPO Auvergne-Rhône-Alpes, 100 rue des Fougères, 69009 LYON.

Après réception de votre formulaire, nous vous communiquerons le RIB/IBAN.

 

Un reçu fiscal vous sera adressé pour tout don (66% déductible des impots).

Pour en savoir plus : LPO Auvergne-Rhône-Alpes • Délégation Territoriale de l'Ain, ain@lpo.fr ; 09.70.90.20.61

posté par Xavier Birot Colomb
 
samedi 21 décembre 2019
C’est Noël avant l’heure : notre agenda des sorties 2020 vient de paraître !

Il rassemble l’ensemble des activités de la LPO Haute-Savoie pour l’année à venir : évènements, sorties, chantiers, réunions…

À retrouver :

- en version téléchargeable pour l’avoir toujours à portée de main,

- en version actualisée pour tout savoir des dernières sorties programmées ou reportées.

 

Vous pourrez également retrouver des versions papier dès janvier 2020 sur les stands, lors des réunions…

Au plaisir de vous rencontrer à l’une de nos activités !

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 20 décembre 2019
La Lettre des Refuges n°19 est disponible !

Retrouvez les nouvelles de l'année 2019 concernant les Refuges LPO haut-savoyards et tous nos conseils pour nourrir les oiseaux de votre jardin en hiver !

Téléchargez la Lettre des Refuges haut-savoyards 2019

ou consultez-la en ligne


Si vous aussi vous souhaitez créer votre refuge LPO, rendez-vous ici!

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 19 décembre 2019
Bénévoles : pensez à nous transmettre vos heures de bénévolat !

En complément de la procédure d’abandons de frais que vous avez engagé pour l’association, vous pouvez nous déclarer les heures de bénévolat que vous avez effectué pour la LPO en 2019.

La LPO AURA a la chance de posséder un réseau de bénévoles actifs, passionnés, disponibles. Tout ce qu'ils font ne pourraient être réalisés par des salariés faute de moyens. Nous sommes également mieux écoutés par nos partenaires (administrations, élus, collectivités…) quand ils savent ce que nos bénévoles réalisent.

Pour ces raisons, nous souhaitons et devons valoriser cette contribution.

Vous pouvez télécharger votre fiche de déclaration ici :

 

Vous pouvez nous la retourner avant le 31 janvier à haute-savoie@lpo.fr ou par voie postale à :

LPO Haute-Savoie

46 route de la Fruitière

74650 Chavanod

Attention, elles doivent être signées : si vous choisissez un envoi numérique, merci d'apposer votre signature numérique ou de nous en transmettre un scan ou une photo.

Pour toute question, vous pouvez contacter Séverine Michaud à severine.michaud@lpo.fr ou au 04 50 27 17 74.

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 19 décembre 2019
Congés de fin d'année : fermeture de la permanence

Un peu de repos pour nos bénévoles et salariés : nous serons fermés du 23 décembre au 05 janvier inclus pour les fêtes de fin d’année. 

 

La permanence physique, téléphonique et mail ne sera plus assurée pendant cette période.

 

 

 

Merci de votre compréhension et bonnes fêtes de fin d’année à tous !

posté par Séverine Michaud
 
lundi 16 décembre 2019
SCoT Fier-Aravis soumis à l'enquête publique

Le Schéma de Cohérence Terrtitorial Fier-Aravis est en cours de consultation.

Le projet prévoit notamment 8 Unités Touristiques Nouvelles et Structurantes (UTNS), dont la "Liaison inter-station La Clusaz-Grand Bornand -Saint Jean de Sixt par le Danay", et d'autres que vous pouvez découvrir en consultant les documents mis à disposition sur le site : https://www.registre-dematerialise.fr/1818/documents

Vous pouvez consulter l'avis de nos collègues de FNE Haute-Savoie ici : https://www.fne-aura.org/communiques/haute-savoie/notre-contribution-a-lenquete-publique-scot-fier-aravis/

Dans l’attente d’éléments plus concrets, la LPO reste vigilante quant à ce projet et se tient prête à s’associer à FNE pour une intervention commune si la biodiversité se trouve menacée.

En attendant, l'enquête est ouverte jusqu'au 8 janvier et chaque citoyen à le droit de donner son avis sur cette page :

https://www.registre-dematerialise.fr/1818/observation

posté par Xavier Birot Colomb
 
lundi 9 décembre 2019
Oiseaux
LA CHOUETTE AUX YEUX D'OR DE LA VALLEE DE L'ARVE !