Visiteur Anonyme
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La Faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Pinson du Nord 20-21
       - 
Grive mauvis 20-21
       - 
Tarin des aulnes 2020
       - 
Bouscarle de Cetti 2020
       - 
Pic mar 2020
       - 
Milan royal 2020
       - 
Castor d'Eurasie 17-20
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 17-20
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-20
       - 
Grenouille agile 18-20
       - 
Lézard des souches 11-20
       - 
Grande Aigrette 20-21
       - 
Gypaète barbu 19-20
       - 
Vautour moine 2020
       - 
Vautour fauve 2020
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Qui sommes-nous ?
 - 
Appels à dons
 - 
Formation à l'ornithologie
 - 
Groupe ornitho
 - 
Visionature
 - 
Groupe chiro
 - 
Groupe herpéto
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
Nourrir les oiseaux en hiver
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Utilisation du site
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le reprsentant
pour la FRANCE de


Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 829
 
mardi 1 décembre 2020
Oiseaux
Bilan de la saison de reproduction pour le Grand-duc d'Europe

Pour cette saison de reproduction 2020, 17 sites de Haute-Savoie accueillent au moins un adulte. 9 couples produisent 17 jeunes à l'envol.

De nombreuses observations ont été réalisées au cours de l’hiver ou en début de printemps mais n’ont pas été confirmées par une observation permettant de connaître le statut de reproduction en juin. Sur ces sites on ne peut donc connaître le résultat de la nidification. Il reste à prévoir pour l’année prochaine des sorties de fin mai à début juillet, période où les jeunes sont « assez faciles » à observer, pour connaître le statut du Grand-duc d’Europe sur chacun de ces sites.

Le graphique suivant présente l'ensemble des résultats pour la reproduction du Grand-duc d'Europe observé sur la Haute-Savoie depuis 2007.

 

Arnaud Lathuille, référent Grand-duc d’Europe


 

posté par Baptiste Doutau
 
vendredi 27 novembre 2020
La LPO AuRA recherche un web designer bénévole !

En partenariat avec la LPO France, la LPO AuRA travaille actuellement sur le développement d’une plateforme en ligne visant à restituer et valoriser des données naturalistes à l’échelle nationale, dans le cadre de l’Atlas des oiseaux de France. Cette plateforme web proposera à terme, notamment, des cartes de répartition et des graphes de synthèse concernant chaque espèce, dans le but d’améliorer les connaissances et de mieux protéger la biodiversité. Pour ce projet, nous recherchons un web designer bénévole (ou dans le cadre d'un mécénat) pour nous accompagner dans la conception de l’interface et l’organisation du site.

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Elsa Guilley <elsa.guilley@lpo.fr>

Merci pour votre engagement !

posté par Séverine Michaud
 
mardi 24 novembre 2020
Réunion du groupe Ornitho

La réunion annuelle du groupe Ornitho aura lieu le vendredi 27 novembre à 19h en visio-conférence ; n’oubliez pas de vous inscrire !

Au programme : le point sur toutes les actions et suivis menés en 2020 et sur leur avenir 2021.

Rendez-vous à 19h.

Inscription obligatoire pour recevoir le lien vers la visio à haute-savoie@lpo.fr

posté par Séverine Michaud
 
mardi 24 novembre 2020
Route du col de Voza : signez la pétition !

Il y a quelques semaines, nous vous invitions à répondre à l'enquête publique concernant le projet de route forestière du col de Voza.

L'enquête à reçu 96% d'avis négatifs. Et pourtant, le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable !

Continuons à nous battre ; dites non à cette route forestière en signant la pétition.

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 19 novembre 2020
Réunion groupe mammifères et chiroptères

La réunion annuelle du groupe mammifères et chiroptères aura lieu ce vendredi 20 novembre à partir de 18h en visio-conférence ; n’oubliez pas de vous inscrire !

Cette réunion permettra de présenter les différentes actions de ces groupes en 2020 et les actions à venir en 2021.

Rendez-vous à 19h.

Inscription obligatoire pour recevoir le lien vers la visio à haute-savoie@lpo.fr

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 13 novembre 2020
Les Assises Territoriales arrivent !

Les Assises Territoriales remplacent nos anciennes Assemblées Générales ; c’est un temps fort de l’association !

Pour tout savoir des actions menées par la LPO en Haute-Savoie, ne manquez pas cette date. Salariés et bénévoles vous présenteront le bilan d’une année d’actions pour la faune sauvage : recensements, suivis, protection, sensibilisation… Ce sera également l’occasion d’élire le Comité Territorial haut-savoyard.

Adhérents, téléchargez votre convocation (et votre bon pour pouvoir) ici

Cette année, nous organiseront cette soirée en visioconférence. Lien d'accès : https://bit.ly/74at2020

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 12 novembre 2020
Epidémie de grippe aviaire : réponses à vos questions

Après l’apparition de foyers en Russie et au Kazakhstan cet été, l’épizootie de grippe aviaire a récemment progressé vers l’ouest (Pologne, Allemagne, Hongrie, Roumanie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Danemark), touchant majoritairement des élevages.

La Haute-Savoie a été classée comme « ayant une zone à risque particulier » par l’arrêté du 04 novembre 2020.

A chaque nouvel épisode de grippe aviaire, la question du lien avec les oiseaux sauvages se pose. Afin de renseigner au mieux le public, la LPO répond aux interrogations les plus fréquentes sur cette maladie. 

 

Retrouvez le dossier complet de la LPO ici

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 29 octobre 2020
COVID-19 et activités LPO

En raison de la recrudescence de l’épidémie de COVID-19, nous sommes dans l’obligation d’annuler toutes nos activités intérieures et extérieures jusqu’à nouvel ordre.

Par conséquent, les sorties, évènements, réunions nécessitant un rassemblement sont pour le moment annulés. Merci de ne plus vous inscrire à ces activités. Toutes les personnes déjà inscrites recevront un mail d’annulation. Les réunions des groupes Herpéto, Chiroptères/Mammifères et Ornitho ainsi que nos Assises Territoriales sont maintenues en visio-conférence.

De plus, afin de permettre à nos salariés de télétravailler, nous fermons les permanences physiques et téléphoniques. Nous restons joignables par mail (haute-savoie@lpo.fr) et via notre page Facebook.

Nous ne savons pas encore comme se déroulera le retrait des sacs de tournesol ; nous reviendrons vers les personnes ayant commandé dès que possible.

Nous vous encourageons à garder un œil sur notre site internet ; nous y communiquerons les dernières informations quant à la reprise de nos activités et l'éventuel report de certaines sorties annulées lorsque cela est possible.

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 21 octobre 2020
Samedi 24 octobre de 8h30 à 12h chantier au domaine de Guidou

Samedi 24 octobre de 8h30 à 12h : chantier au domaine de Guidou (5 personnes max)

Entretien de végétation au programme. L'automne est la bonne période pour entretenir les milieux et débroussailler les buissons qui progressent sur les prairies riches en orchidées.
De l'effort, de la sueur évidemment, mais aussi une occasion de découvrir Guidou sous l'angle de la gestion des milieux naturels.

Sécateurs (coupe branche), cisailles et autre débroussailleuses sont indispensables.
Inscription obligatoire avant le vendredi 12h auprès de Xavier Birot-Colomb : xavier.birot-colomb@lpo.fr

posté par Xavier Birot Colomb
 
lundi 19 octobre 2020
Le Hérisson d’Europe : espèce en déclin

Le Hérisson d’Europe est aujourd’hui menacé. Présent depuis 10 millions d'années, le hérisson est un animal nocturne, familier de nos jardins et apprécié de tous. Il est devenu au fil du temps l’auxiliaire du jardinier qu’il aide à se débarrasser des limaces, escargots, vers et autres insectes amateurs de légumes. Intégralement protégé en France au titre de l’article L411-1 du code de l’environnement, de nombreuses menaces pèsent malgré tout sur lui : collisions routières, intoxication et empoisonnement par les granulés anti-limaces, noyade, tondeuses à gazon, blessures causées par les animaux domestiques... Il est également impacté par la fragmentation des milieux et la régression des habitats et des ressources alimentaires, ayant du mal à faire face aux modifications induites par les activités humaines.

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Hrisson-PhilippeRivire.jpg

Photo Philippe Rivière

 

J’hiberne mais je suis toujours là

Bientôt, comme beaucoup d’autres espèces, il va être temps pour lui d’entrer en hibernation. Il ne déambulera plus à la tombée de la nuit mais il sera toujours là. Quelque part dans le fond du jardin, sous une haie, dans votre garage, dans un pot de fleurs, dans le compost, sous un amas de feuilles et de branches, bien à l’abri du vent et du froid. D’environ mi-novembre à mi-février, sous un seuil de température qui varie selon les régions de 5 à 10°C, le Hérisson va hiberner avant de remontrer le bout de son nez au printemps. Pendant cette période, évitez de brûler vos tas de feuille et de branches et vérifiez avant de manier la fourche ou la débroussailleuse qu’un hérisson n’est pas en train de dormir là.

 

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Pixabay-hedgehog-9853151920.jpg

 

Un petit coup de pouce pour passer confortablement l’hiver

Pour construire son nid, le Hérisson a simplement besoin de feuilles mortes et d’un endroit calme et abrité comme une haie, un boisement, un roncier ou un tas de bois. Pour autant, vous pouvez aménager votre jardin pour lui offrir un gîte accueillant et confortable. Une simple caisse retournée avec une entrée de 15 cm de large et recouverte de branchage et feuilles mortes pour l’isolation lui suffira. Vous pouvez également fabriquer un abri avec quelques planches de bois et un peu de matériel de bricolage. Ou tout simplement, laisser des tas de feuilles de mortes à sa disposition. Un tas de bois contre un mur peut également lui convenir, il suffit juste, pour éviter de le réveiller quand vous venez récupérer des bûches, de le surélever sur une palette.

 

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Gte-GuideAideretaccueillirleHrisson.JPG

 

Au printemps, je me réveille

Et en attendant que le printemps remplace l’hiver, la LPO vous partage ses conseils pour préparer le réveil de nos petits dormeurs. D’aménagements en bonnes pratiques au jardin, des solutions sont à la portée de tous pour aider et accueillir le Hérisson en préservant son habitat et en lui assurant une ressource alimentaire grâce à une gestion écologique du milieu : produits naturels, dates d’entretiens adaptées, compost, végétation diversifiée,… Le Hérisson pouvant parcourir plusieurs kilomètres en une nuit pour rechercher sa nourriture ou un partenaire, il convient également de lui aménager des passages dans les clôtures et de porter une vigilance particulière à divers éléments du jardin sur lesquels il peut se blesser ou rester coincé : piscine, bassins, bouts de grillage, filets de cultures ou à légumes, clôture,… 

 

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/Passagehrisson-GuideAideretaccueillirleHrissondEurope.JPG

 

Si vous croisez ma route

Vous observez un hérisson en pleine journée ? Même s’il vit la nuit, il n’est pas systématiquement anormal de le croiser de jour. Prenez le temps de l’observer, à distance, afin de déterminer s’il est ou non en détresse. Ne le manipulez pas, observez-le bien, voyez comment il se comporte, si vous constatez des blessures apparentes, qu’il est infesté par des mouches, des œufs ou des larves, contactez rapidement un Centre de Sauvegarde habilité. Dans le doute, toujours contacter un Centre de Sauvegarde avant d’agir, qui vous conseillera sur ce qu’il convient de faire.

Que faire si vous trouvez un hérisson en hibernation ? Surtout ne le dérangez pas. Si vous le réveillez, il va épuiser ses réserves énergétiques. Et même s’il peut sortir de son gîte quand les températures sont plus clémentes et rechercher de la nourriture, cela ne signifie pas forcément qu’il est en détresse. Observez-le bien avant d’agir.

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/HrissonPhotoPascaletLydieDubois.JPG

Photo Pascal et Lydie Dubois

 

Retrouvez l’ensemble des actions à mettre en place en faveur du Hérisson en consultant nos ressources documentaires :

Guide « Aider et accueillir le Hérisson d’Europe » https://bit.ly/3im0Pzn

Accueillir le Hérisson au jardin https://bit.ly/2SffZMd

Réalisez un abri en boishttps://bit.ly/3n7qZcN

Réalisez un gîte « tas de bois »https://bit.ly/3ijeNlD

Dossier Hérisson https://bit.ly/3n7l4UW

https://missionherisson.org/

 

Protégé par la loi

Savez-vous que le Hérisson est intégralement protégé en France au titre de l’article L411-1 du code de l’environnement ? Il est donc interdit de détruire, capturer, mutiler, enlever ou perturber les hérissons dans leur milieu naturel. Leur détention, transport, naturalisation, commerce (vente ou achat) et utilisation sont strictement interdits. De plus, en tant qu’espèces bénéficiant d’une protection juridique intégrale, leurs sites de reproduction et aires de repos ne peuvent être ni détruits, ni dégradés.

Vous avez trouvé un Hérisson blessé et voulez lui porter secours ? Même pour soigner un Hérisson, en conserver un chez soi est une infraction, vous détenez un animal protégé. Emmenez-le au plus vite dans un Centre de Sauvegarde habilité.

 

Des programmes de sciences participatives

  • L’enquête Mission Hérisson

En 2020, la LPO met à l’honneur le hérisson. L’objectif ? Faire redécouvrir cette espèce discrète connue de tous et permettre à chacun d’agir dans son jardin, dans sa commune, dans ses pratiques au quotidien grâce à des conseils, des anecdotes, des tutos et une grande enquête participative visant à connaître l’état de santé du hérisson en France afin de mieux le protéger.

L’enquête Mission Hérisson consiste à suivre la présence de l’espèce partout en France grâce à des tunnels à empreintes installés plusieurs nuits consécutives dans un jardin ou dans un coin de nature de votre choix. Et ce même durant la période d’hibernation. Cela nous donnera des informations sur le comportement du hérisson durant ces périodes, comme la date approximative de départ en hibernation ou le fait qu’il peut être amené à quitter son gîte, suite à des dérangements par exemple.

En savoir plus et participer à la Mission Hérisson : https://missionherisson.org/

posté par Séverine Michaud
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 829

LPO Haute-Savoie
46 route de la Fruitière 74650 Chavanod
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12h
Plan
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020