Visiteur Anonyme
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La Faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Pouillot fitis 2021
       - 
Grive mauvis 20-21
       - 
Hirondelle rustique 2021
       - 
Hirondelle de fenêtre 2021
       - 
Bouscarle de Cetti 2021
       - 
Milan royal 2021
       - 
Pic mar 19-21
       - 
Castor d'Eurasie 17-21
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 17-21
       - 
Citron 2021
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-21
       - 
Grenouille agile 18-21
       - 
Grenouille rousse 2021
       - 
Lézard des souches 11-21
       - 
Gypaète barbu 20-21
       - 
Vautour moine 2021
       - 
Vautour fauve 2021
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Appels à dons
 - 
Formation à l'ornithologie
 - 
Groupe ornitho
 - 
Visionature
 - 
Groupe chiro
 - 
Groupe herpéto
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Qui sommes-nous ?
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
Nourrir les oiseaux en hiver
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Utilisation du site
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le reprsentant
pour la FRANCE de


Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 862
 
mardi 20 juillet 2021
Oiseaux
Suivi de la migration défilé de l’Écluse

Ca y est la migration postnuptial débute : les oiseaux migrateurs commencent à partir pour leurs quartiers d'hiver.

Comme chaque année : la LPO se mobilise pour étudier ce phénomène naturel fascinant !

La saison 2021 du suivi de la migration postnuptiale du Défilé de l'Écluse à commencé depuis le dimanche 18 juillet et se poursuit jusqu'au samedi 20 novembre. Pendant cette période, nos spotteurs salariés et bénévoles se relaieront tous les jours pour assurer un suivi scientifique de qualité et collecter des données utiles à l'étude de la migration, de la phénologie et de l'état de conservation des populations des oiseaux. 

L'année dernière plus de 117 observateurs sont passés sur le site de Chevrier. Ils ont permis d'assurer un suivi de 1333 heures réparties sur 129 jours. Ils ont compté 161 694 oiseaux migrateurs dont 33 705 rapaces !

 

Retrouvez :
- des informations sur le site de suivi de la migration des oiseaux du défilé de l'Écluse : https://frama.link/infomigrationdefile
- le bilan de l'année dernière : MigrationDfildelEcluse2020.pdf (biolovision.net)

 

Pendant la saison de la migration le site est ouvert tous les jours (sauf mauvais temps) : n'hésitez pas à passer nous rendre visite ! 

Les débutants sont les bienvenus, mais aussi les habitués ; nous cherchons notamment des personnes pour coordonner le suivi les dimanches.

Cette action peut être réalisée uniquement grâce au soutien technique et financier de la station ornithologique suisse (vogelwarte.ch), du GOBG, du Département de la Haute-Savoie ainsi que de l'implication des ornithologues bénévoles ou salariés. Merci beaucoup !

posté par Benjamin Bruno
 
vendredi 16 juillet 2021
Congés d'été et fermeture de la permanence

Un peu de repos pour nos bénévoles et salariés : nous serons fermés jusqu’au 15 août inclus pour les congés d’été.

La permanence physique, téléphonique et mail ne sera plus assurée pendant cette période.

 

En cas d’oiseau ou d’animal blessé, vous pouvez contacter :

- le centre de soins ERMUS pour tous les petits mammifères sauvages de Haute-Savoie (jusqu'à la taille du blaireau) au 04 50 68 42 10 / 07 81 08 42 50 ou à asso.ermus@gmail.com

- le Tétras libre pour tout autre animal (Savoie et Haute-Savoie) à csfs.pays.de.savoie@gmail.com ou au 07 83 80 05 46.

posté par Séverine Michaud
 
mardi 13 juillet 2021
Oiseaux
Concert des chanteurs d'oiseaux - Samedi 17 juillet - Parc Malaz Seynod

La LPO est partenaire du Brise Glace pour le concert en plein air des chanteurs d'oiseaux.
Découvrez ce groupe qui mêle musique, ornithologie et poésie ici : https://www.chanteurs-oiseaux.com/

 
LE JARDIN AUX OISEAUX
Date : samedi 17 juillet 2021
Horaires : 16h30 ou 19h (deux séances du même spectacle)
Durée : 1h
Lieu : Parc de Malaz Seynod (lien map)
 
C'est gratuit et sans inscription

posté par Thibault Goutin
 
jeudi 8 juillet 2021
La saison des sorties ENS bat son plein !

Pour la 9e année consécutive, le département de la Haute-Savoie propose un programme de sorties tout public et gratuit sur les Espaces Naturels Sensibles (ENS) du département, en partenariat avec les collectivités et les associations.

Nos éducatrices à l’environnement ont ainsi monté un ensemble d’animations riches et variées pour cette nouvelle saison et c’est avec plaisir que nous vous accueillons sur les ENS pour vous faire découvrir le patrimoine naturel insoupçonné du département.

Attention, les places sont limitées en raison de la situation sanitaire ; merci de vous inscrire suffisamment en amont !

Retrouvez toutes les sorties que nous organisons sur le site Haute-Savoie Expérience qui regroupe toutes les animations en partenariat avec les collectivités et les autres associations.

 

Vous pouvez également télécharger le livret des animations ici

posté par Séverine Michaud
 
lundi 5 juillet 2021
Découvrez sans plus attendre le nouveau LPO Infos Auvergne-Rhône-Alpes !
Un nouveau journal est né : le LPO Info AuRA, construit avec un cahier régional et des cahiers locaux. Ce nouveau format a l’ambition de montrer toute l’étendue des actions en faveur du nature menées dans tous les territoires, de la plus petite commune en passant par les métropoles et la région tout entière, par nos plus de 120 salariés et par les plus de 10000 adhérents qui nous soutiennent aujourd’hui.
 
Bonne lecture à toutes et à tous !

Consultez le cahier régional, 16 pages sur l’actualité de votre association en Auvergne-Rhône-Alpes.
 

Vous pouvez également consulter les cahiers locaux des autres délégations LPO, pour tout savoir sur ce qu’il se passe dans les territoires !

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 2 juillet 2021
La LPO Auvergne-Rhône-Alpes contribue activement à l’ORB !

L’Observatoire régional de la Biodiversité est un dispositif piloté par l’État et la Région pour rassembler, diffuser et valoriser les données et démarches en lien avec la connaissance sur la biodiversité dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Financées par la DREAL et la Région, les missions de l’ORB sont assurées par les animateurs des pôles thématiques (Conservatoires Botaniques Nationaux Alpins et du Massif Central, association Flavia APE, Ligue pour la Protection des Oiseaux et Fédération régionale des chasseurs) avec l’appui technique de l’Office Français de la Biodiversité.

Chaque pôle fédère sur ses thématiques un réseau d’acteurs multiples : associations, collectivités territoriales, établissements publics, bureaux d’études, naturalistes etc. L’Observatoire rassemble également différents centres de ressources thématiques sur la biodiversité en Auvergne-Rhône-Alpes.

Le conseil d’administration de la LPO qui s’est tenu le 10 janvier 2020 a décidé de pleinement s’investir dans la démarche en participant à l’animation du pôle vertébrés, en versant des données naturalistes. En tout, ce sont plus de 3 millions de données qui ont d’ores et déjà été versées à ce dispositif ! Une fois versées à l’ORB, les données deviennent publiques et sont disponibles pour une meilleure prise en compte dans les différents projets.

Sur les invertébrés, toutes les données de papillons de jours, libellules et orthoptères ont été mises à disposition de l’ORB. Seuls ces groupes ont été versés car la vérification y est homogène. Pour les autres groupes d’invertébrés, la vérification étant hétérogène il a été fait le choix de ne pas les verser pour le moment. La réflexion sera relancée à l’automne.

Sur les vertébrés, actuellement seules les données de 2018 ont été versées en dégradant certaines informations géographiques sur des espèces sensibles (tous les gîtes à chauves-souris, données cachées) et les données de loup et de lynx ont été exclues. Au cours de l’année 2021, les données de 2017 et 2019 seront versées. Pour des questions de respect du RGPD, toutes les données ont pour le moment, été anonymisées. Un travail est en cours avec un cabinet d’avocats pour pouvoir diffuser le nom des observateurs qui le souhaitent. Par ailleurs, n’ont été versées que les données pour lesquelles la LPO dispose des droits d’utilisation. Ont ainsi été exclues les données fournies par nos partenaires avec qui nous n’avons pas encore échangé sur l’ORB ou qui n’ont pas souhaité que nous versions leurs données (généralement parce qu’ils les versent en direct !). Toutes les données versées à l’ORB sont consultables sous la forme de synthèse dans Biodiv’AuRA Atlas.

Pour toute question sur l’ORB et l’implication de la LPO, vous pouvez contactez Julien GIRARD-CLAUDON (julien.girard-claudon@lpo.fr). Si vous souhaitez vous investir dans la démarche de validation des données naturalistes, vous pouvez contacter vos référents locaux (contacts disponibles dans la barre de gauche).

posté par Baptiste Doutau
 
vendredi 11 juin 2021
Pour une juste évaluation de la réglementation des animaux dits « nuisibles »

49 associations de protection de la nature et des animaux demandent au ministère de l’écologie un audit sur la réglementation des animaux susceptibles d’occasionner des dégâts (ex nuisibles)

https://cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/VignetteESODFacebook.png

 

Tous les trois ans, le sort d’une partie des Espèces Susceptibles d’Occasionner des Dégâts (ESOD), nouvelle expression politiquement correcte utilisée pour remplacer « les nuisibles », est décidé dans chaque département français après la publication d’un arrêté ministériel. Les espèces considérées comme ESOD, dont font partie, entre autres, le renard, la martre, le geai des chênes, la belette, la fouine ou le putois, pourront ainsi être détruites presque toute l’année. 

 

UN CLASSEMENT DES ESOD THÉORIQUEMENT JUSTIFIÉ PAR DES ATTEINTES SIGNIFICATIVES AUX INTÉRÊTS PUBLIQUES ET PRIVÉS

Une circulaire rédigée en 2012 précise les modalités de mise en œuvre de la procédure de classement des ESOD : la liste par département est fixée après consultation d’une formation spécialisée des Commissions Départementales de la Chasse et la Faune Sauvage (CDCFS) et l’inscription d’une espèce comme ESOD doit être justifiée par des atteintes significatives à la santé, à la flore ou la faune, aux activités agricoles, forestières et aquacoles ou aux formes de propriété.

 

 

UN CONSTAT ACCABLANT AVEC UNE APPLICATION SUR LE TERRAIN TRÈS ÉLOIGNÉE DU CADRE DE TRAVAIL FIXÉ PAR LES LOIS

Mais comment cette circulaire est-elle réellement appliquée sur le terrain ?

C’est sur cette question que se sont penchés deux collectifs créés au sein des régions Grand Est et Auvergne-Rhône Alpes, qui rassemblent les membres d’Association de Protection de la Nature (APN) qui siègent au sein des commissions CDCFS. Les observations, fondées sur les retours d’expérience des différents membres, sont très loin du cadre de travail fixé par les textes de lois et les critiques soulevées sont très souvent observées sur l’ensemble des départements :

Absence de prise en compte des services écosystémiques rendus par les espèces considérées comme nuisibles et ce, bien que démontrés par de nombreuses études scientifiques,

Absence d’évaluation de l’impact de la destruction, chaque année, de plus d’un million d’animaux appartenant à ces espèces considérées « ESOD » depuis la mise en place de la réglementation en vigueur en 2012,

Les règles de composition des commissions CDCFS (Commissions Départementales Chasse et Faune Sauvage), qui fixent les listes d’espèces « ESOD », favorisent les consommateurs de la nature, en particulier les différents types de chasseurs et piégeurs, au détriment des représentants de l’intérêt général que sont les représentants d’APN (bénévoles et sans conflit d’intérêt avec les décisions),

Inscription d’espèces sur la liste des « ESOD » malgré l’absence de dégâts significatifs (avec perte économique) et avérés

Absence de prise en compte de méthodes alternatives à la mise à mort de ces animaux, pourtant exigée par la réglementation européenne pour certaines espèces (oiseaux, martres, putois), tels que les moyens de protection dont l’utilité a été prouvée via des études de terrain. 

 

LES ASSOCIATIONS, PORTEUSES DE CETTE PÉTITION, DEMANDENT LA MISE EN PLACE D’UN AUDIT DE LA RÉGLEMENTATION RELATIVE AUX ESOD ET LA FAÇON DONT CELLE-CI S’APPLIQUE SUR LE TERRAIN

Ce constat accablant a été détaillé dans un courrier qui demande au Ministère de la Transition Écologique (MTE) la mise en place d’un audit objectif de la réglementation actuelle relative aux ESOD et la manière dont celle-ci s’applique sur le terrain.

Au cours de la dernière année, les membres bénévoles d’Associations de Protection de la Nature de 21 départements qui siègent en CDCFS, ont tour à tour interpellé le MTE au travers de l’envoi du courrier mentionné ci-dessus, directement ou via leurs députés. En parallèle, deux députés de la région Grand Est ont envoyé fin 2019 des questions écrites au MTE (question 1 et question 2). Malgré ces multiples sollicitations, le MTE reste à ce jour muet sur cette question. 

Animal Cross, qui coordonne le collectif Auvergne-Rhône-Alpes, a donc décidé de passer à la vitesse supérieure et de rédiger une pétition adressée au Ministère de la Transition Écologique afin que le grand public ait connaissance de ce qui se trame au sein de ces commissions CDCFS et pousse le gouvernement à mettre en place l’audit souhaité. 

 

 

SIGNEZ LA PÉTITION

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/logos.png

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 9 juin 2021
Enquête hirondelles : 5ème année de recensement

À vos marques, prêts, comptez !

Pour évaluer l’état de santé des populations d’hirondelles et de martinets en Haute-Savoie, nous vous proposons une grande enquête départementale. Débutée en 2017, elle se poursuit pour la quatrième année consécutive afin de recenser un maximum de nids d’hirondelles et de martinets.

Pour participer, c’est très simple, pas besoin d’être un expert ! Il suffit de vous balader dans votre village, votre rue ou de simplement regarder par votre fenêtre et de noter si vous observez des nids occupés. L’enquête se déroule jusqu’au 15 août et concerne trois espèces : l’Hirondelle de fenêtre, l’Hirondelle rustique et le Martinet noir.

Comment procéder ?

Comment reconnaître ces 3 espèces ?

Comment savoir si le nid trouvé est occupé ou non ?

 

Les observations récoltées permettent essentiellement de faire un état des lieux des populations existantes sur le département et de protéger les colonies qui pourraient être menacées. En connaissant la localisation des nids, il nous est plus facile d'intervenir en cas d'alerte (ravallements de facade, destructions de bâtiments...). Les données renseignées nous permettent également d'apporter la preuve d'une nidification en cas de conflit.

Nous manquons toujours de données sur les martinets ainsi que d'observations en moyenne montagne et dans les vallées montagneuses : à vos jumelles !

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 3 juin 2021
Samedi 12 Juin : Les élus retroussent leurs manches au refuge LPO de Tougues !

Le 12 Juin prochain, une partie du conseil municipal de Chens-sur-Léman se déplace au refuge LPO de Tougues pour une opération de chantier citoyen de reconnaissance et de gestion des plantes invasives. En particulier, le Solidage géant (Solidago gigantea), espèce invasive originaire d'Amérique du Nord, est bien présent sur le refuge et des opérations d'arrachage sont nécessaires pour freiner sa progression.

Si cette problématique vous intéresse, que vous voulez nous aider dans la protection de nos ecosystèmes ou bien que vous souhaitez simplement découvrir le refuge LPO de Tougues, n'hésitez pas à contacter notre réferente du refuge, Missia Racine au 06.40.57.50.51 qui organisera cette sortie/ ce chantier citoyen.

 

Note importante : En raison de la situation sanitaire avec laquelle nous sommes tous familiers, le nombre de participants sera limité afin de répondre aux mesures gouvernementales du moment et une annulation est toujours à envisager en fonction de l'évolution de la pandémie.

posté par Nicolas Degramont
 
mercredi 2 juin 2021
Oiseaux
Lancement du site web Oiseaux-de-France.org

Le nouveau site Oiseaux-de-France.org est ouvert. Il va devenir notre référence pour tout ce qui concerne l'Atlas des oiseaux nicheurs de France.
Vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour la prospection (listes d'espèces par maille), tout ce qui concerne les points d'écoute EPOC et EPOC-ODF, et, progressivement, ce site va devenir le site ressource de toutes les enquêtes nationales menées par la LPO.

A mettre en site-favori !

posté par Benjamin Bruno
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 862

LPO Haute-Savoie
46 route de la Fruitière 74650 Chavanod
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12h
Plan
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021