Visiteur Anonyme 
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La Faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 17-19
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Milan noir 2019
       - 
Coucou gris 2019
       - 
Pouillot fitis 2019
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2019
       - 
Crapaud commun 2019
       - 
Castor d'Eurasie 17-19
       - 
Grenouille agile 13-19
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-19
       - 
Lézard des souches 11-19
       - 
Grande Aigrette 18-19
       - 
Tarier des prés 2019
       - 
Milan royal 2019
       - 
Gypaète barbu 18-19
       - 
Vautour moine 2019
       - 
Vautour fauve 2019
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Covoiturage et mobilités douces
 - 
Formation à l'ornithologie
 - 
Groupe ornitho
 - 
Visionature
 - 
Groupe chiro
 - 
Groupe herpéto
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Qui sommes-nous ?
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
nourrir les oiseaux en hiver : Graines de tournesol bio
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le reprsentant
pour la FRANCE de


Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 743
 
mardi 16 juillet 2019
Suivi de la migration au Défilé de l'Écluse

À vos jumelles et longues-vues : la saison du suivi de la migration des oiseaux au Défilé de l'Écluse a démarré ce lundi 15 juillet !

Comme tous les ans, nos spotters (ornithologues spécialisés dans l'étude de la migration) salariés et bénévoles seront présents tous les jours au moins de 10h à 17h (sauf conditions météorologiques trop défavorables) jusqu'au 20 novembre.

Que vous soyez un féru des rapaces ou un curieux de nature, venez leur rendre une visite et découvrir ce phénomène fascinant.

En juillet, ce sont les milans noirs et les martinets noirs qui ouvrent le bal !

Pour en savoir plus sur le site du défilé de l'écluse et le suivi des oiseaux rendez-vous ici : https://frama.link/migrationdefile

Pour suivre en direct les résultats du comptage : https://frama.link/suivimigr

Pour se rendre sur le site du suivi : https://frama.link/migramap

Ce suivi est organisé avec le soutien financier de la station ornithologique Suisse vogelwarte.ch, du GOBG et du Département de la Haute-Savoie.

posté par Séverine Michaud
 
mardi 16 juillet 2019
Chauves-souris
Des spécialistes en quête de chauves-souris

Dans le cadre d’actions engagées pour le Plan National d’Actions Chiroptères, la LPO Haute-Savoie est à la recherche des colonies de chauves-souris présentes sur l’ensemble du département. Vous avez une colonie de ces petits mammifères volants chez vous ? Remplissez dès maintenant le formulaire en ligne ci dessous

En quête de chauves-souris en Haute-Savoie


ou imprimer la fiche d’enquête pour un envoi papier.

 

Que vous hébergiez ou non des chauves souris vous pouvez devenir « Refuge pour les chauves-souris »

Infos et renseignements sur le site : https://www.sfepm.org/refugepourleschauvessouris.htm

Pour vous engager dans cette opération en Haute-Savoie n’hésitez pas à contacter la LPO

Photo : Petit Rhinolophe X.Birot-Colomb

Document à télécharger :  enquete_chiro_74-6947.pdf
posté par Clément Giacomo
 
lundi 15 juillet 2019
Consultation publique Grand cormoran

Une nouvelle consultation publique est actuellement en cours, concernant les quotas départementauxdans les limites desquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant les grands cormorans.


Le CNPN (Conseil National de Protection de la Nature) et la LPO Auvergne-Rhône-Alpes ont rendu un avis défavorable.


N’hésitez à pas à donner le vôtre !

Rendez-vous sur ici

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 11 juillet 2019
Aidez-nous à protéger le Lagopède alpin, envoyez une carte au Président !

Militant depuis toujours pour la protection des espèces en danger, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes a décidé cette année de s’engager activement pour la sauvegarde du Lagopède alpin, espèce en mauvais état de conservation, toujours chassée et victime du réchauffement climatique.

Vous souhaitez participer ?

Rien de plus simple ! Nous mettons à votre disposition une carte postale à envoyer au Président de la République lui demandant le classement du Lagopède alpin en espèce protégée.

Ces cartes sont pré-écrites et ne nécessitent pas d’affranchissement : il ne vous reste plus qu’à la signer et la déposer dans une boîte postale !

Elles sont disponibles dans nos bureaux, au 24 rue de la Grenette à Metz-Tessy : venez en chercher pour vous, pour votre famille, pour vos amis…

Vous pouvez également télécharger une version pdf ici, la signer, la glisser dans une enveloppe et l’envoyer à Mr le Président de la République, Palais de l’Élysée, 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris. L’affranchissement n’est pas nécessaire si la lettre pèse moins de 20g.

À vous de jouer !

Pour porter son message, la LPO AuRA a également réalisé une petite vidéo humoristique présentant le Lagopède alpin, ses caractéristiques mais aussi les difficultés qu’il rencontre, entre réchauffement climatique, prédation et danger des nichées au sol.
Cette vidéo a pu voir le jour grâce aux dons de particuliers et a été réalisée en partenariat avec Mountain Wilderness. Pour la visionner, rendez-vous ici.

 

Vous souhaitez avoir plus d’information sur notre campagne ? C'est par là !

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 10 juillet 2019
Aidez-nous à empêcher la chasse d’oiseaux en danger !

Une consultation publique est en cours, notamment sur 3 projets d'arrêtés liés à la chasse de la tourterelle des bois et du courlis cendré et de l'arrêt de la chasse à la barge à queue noire.

Le Ministère de la transition écologique et solidaire veut autoriser la chasse de 30 000 Tourterelle des boisde 6 000 Courlis cendré pour la saison 2019-2020 en France métropolitaine. En revanche et heureusement il prévoit de suspendre la chasse de la Barge à queue noire mais pour un an seulement !

Pour la Tourterelle des bois et le Courlis cendré, nous vous invitons à donner un avis défavorable.

Pour la Barge à queue noire, nous vous invitons à donner un avis favorable au moratoire sur la chasse de la barge à queue noire en demandant que sa durée soit portée à trois ans, au lieu d’une seule année.

 

Vous trouverez ici toutes les consultations publiques en cours concernant la biodiversité ; nous vous encourageons à répondre aux trois sus-citées… ainsi qu’aux autres si vous le souhaitez !

 

Photo : Tourterelle des bois, Jean Bisetti

posté par Séverine Michaud
 
mardi 9 juillet 2019
Le STOC en Auvergne-Rhône-Alpes

La toute première lettre d’information régionale sur le STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs) vient de paraître !

À destination des bénévoles STOC ou non, des débutants comme des expérimentés, cette première lettre repose les bases du protocole et vous invite à explorer un nouveau « carré » …que ce soit votre premier ou non !

 

À télécharger ici

posté par Séverine Michaud
 
lundi 8 juillet 2019
Prédation du chat sur la faune : Des solutions existent !

Le Chat domestique est l'animal préféré des français, avec plus de 13 millions de représentants dans les foyers. Ses instincts de chasse en font un prédateur de la petite faune sauvage, et doivent nous interroger sur son rôle dans le fragile équilibre entre proies et prédateurs. Introduit par l’Homme, le chat domestique est une espèce que l'on peut considérer comme « invasive » dans les écosystèmes.

En 2018, plus de 11% des animaux accueillis en centres de sauvegarde LPO furent des animaux blessés par des chats : 84 % sont des oiseaux, 16% sont des mammifères ou des reptiles. La bibliographie nous permet d'estimer (extrapolation) à 75 millions le nombre d’oiseaux tués, en une année, en France.

 

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/chat.jpg

Chat domestique (Felis sylvestris catus) - Crédit photo : Jennifer Barnard

 

Consciente de la nécessité de limiter l’impact des chats, la LPO s’est attaquée à cet épineux problème. Suite à des études réalisées en lien avec le Muséum National d'Histoire Naturelle et à des expérimentations conduites depuis 2016, la LPO propose des solutions respectueuses du bien-être du chat, pour limiter son impact sur la petite faune des jardins. Aucune solution ne supprimera totalement les victimes, mais le cumul de solutions contribuera à en réduire le nombre.

Voici quelques exemples de solutions qui y sont proposées :Aménager son jardin avec des zones de refuges ; Installer une grille Stop Chat ou un Stop Minou ; Créer son répulsif « maison » et planter des plantes répulsives ; Utiliser des colliers à clochette ou de couleur ; Stériliser son chat ; Stimuler son chat et jouer avec lui ; Ne pas abandonner son chat dans la nature…

 

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/poster.jpg

 

Retrouvez ces solutions sur différents outils :

posté par Séverine Michaud
 
mardi 2 juillet 2019
Oiseaux
Les déserts ornitho de savoisie

Suite à une première version il y a quelques temps déjà voici une version mise à jour de nos déserts ornitho des pays de savoie.

Qu’est-ce qu’un désert ornitho ?
C'est un désert d'ornithoLOGUE !
Un coin ou les oiseaux recherchent les ornithos et non l'inverse !
Plus sérieusement c’est une maille d’1km/1km dans laquelle il y a moins de 10 observations d’oiseaux nicheurs entre 2008 et 2018 dans notre base de données, autrement dit, franchement rien !

Pourquoi prospecter ces déserts ornitho ?
Pour améliorer les connaissances sur les espèces communes et tenter d’homogénéiser la pression d’observation.
Dans ces zones il est impossible de décrire un cortège réel des nicheurs, on ne peut décrire qu’un cortège potentiel basé sur l’altitude, la végétation ou les observations des mailles voisines.
De plus, en ciblant vos prospections sur ces secteurs trop peu visité c’est l’occasion de collecter des observations sur d’autres groupes taxonomiques, certainement encore moins bien connues ici que les oiseaux.

Comment y remédier ?
1 - télécharger le fichier suivant : Déserts ornitho 73-74

-        Ouverture sur Google Earth :
- installer Google Earth : https://www.google.fr/intl/fr_ALL/earth/versions/
- une fois le programme installer, double clic sur le fichier et ça s’ouvre !

-        Ouverture sur le Geoportail (suivre le tuto ci-dessous)
- https://www.geoportail.gouv.fr/actualites/import-donnees

2 - repérer une zone proche de chez soi, proche d’une route que l’on fait souvent, à proximité d’un coin ou l’on va souvent

2’ – encore mieux, s’organiser, seul ou en groupe, une journée spéciale pour se rendre sur une « zone riche en mailles vides »

3 – une fois sur place
- faire 2 à 5 points d’écoute, de 5 ou 10 minutes, par maille
- noter toutes les espèces vue et entendues
- privilégier la saisie par liste (ou formulaire)

Comment saisir ses obs’ ?
- tuto saisie par liste sur Faune-X

- tuto saisie par liste sur NaturaList

Pour exemple voici 2 zones tellement vides qu'en astrophysique on les appelerai des trous noirs !!!

Aucun risque pourtant, pour ce qu'on en sait les rares ornithos ayant fréquenté le secteur sont revenus vivants.