Visiteur Anonyme 
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La Faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Souris grise (M.m. domesticus) 17-19
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Milan noir 2019
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2019
       - 
Crapaud commun 2019
       - 
Pinson du Nord 19-20
       - 
Geai des chênes 19-20
       - 
Mésange noire 19-20
       - 
Grive musicienne 19-20
       - 
Grive mauvis 19-20
       - 
Mésange bleue 2019
       - 
Castor d'Eurasie 17-19
       - 
Grenouille agile 13-19
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-19
       - 
Lézard des souches 11-19
       - 
Grande Aigrette 19-20
       - 
Tarier des prés 2019
       - 
Milan royal 2019
       - 
Gypaète barbu 18-19
       - 
Vautour moine 2019
       - 
Vautour fauve 2019
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Visionature
 - 
Groupe chiro
 - 
Groupe herpéto
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Qui sommes-nous ?
 - 
Covoiturage et mobilités douces
 - 
Formation à l'ornithologie
 - 
Groupe ornitho
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
Nourrir les oiseaux en hiver
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le reprsentant
pour la FRANCE de


Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 764
 
mercredi 4 décembre 2019
Arbre remarquable : découvrez le tilleul de Douvaine

Tristan Meudic vous invite à connaître l'histoire et la vie du tilleul de Douvaine. A-t-il 400 ou 700 ans ? Est-ce un tilleul de Sully ? Pourquoi a-t-il sa forme actuelle ? Que faudrait-il faire pour qu'il vieillisse encore dans de bonnes conditions ?

Voilà bien des réponses à découvrir en cliquant sur le lien suivant :  https://meristemes.net/tilleul-douvaine/

 

Photos : Tilleul de Douvaine, Tristan Meudic

posté par Séverine Michaud
 
vendredi 29 novembre 2019
Faisons cesser la chasse aux espèces en danger

Sur les 64 espèces d’oiseaux aujourd’hui chassées en France (un record en Europe !), 20 sont menacées d’extinction à l’échelle européenne selon la liste rouge de l’UICN.

Candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron s’était pourtant engagé par écrit auprès de la LPO à faire retirer de la liste des oiseaux chassables, ceux en mauvais état de conservation.

Depuis son élection à l’Elysée, rien n’a changé. Le Lagopède alpin, le Courlis Cendré, la Tourterelle des bois, la Grive mauvis, etc. risquent ainsi de n’être bientôt qu’un lointain souvenir de nos régions. Cette liquidation de notre patrimoine naturel doit cesser !

Interpellez dès à présent le Chef de l’Etat sur les réseaux sociaux afin qu’il tienne son engagement et retire les oiseaux menacés de la liste des espèces chassables.

 

Choisissez votre visuel et suivez le mode d’emploi sur le site de la LPO France.

posté par Séverine Michaud
 
jeudi 28 novembre 2019
Pour une forêt vivante à Thônes

Des citoyens haut-savoyards ont créé il y a peu une nouvelle association qui milite pour une gestion collective et durable de nos forêts.

Ils sont actuellement en cours d’acquisition de plusieurs parcelles, pour un total de 10h sur la commune de Thônes. Ces bois sont composés de feuillus et de résineux, principalement des épicéas. Autrefois exploités, il n’y a pas eu de coupes depuis 1955. La forêt est traversée par le circuit de grande randonnée qui monte au refuge de Larrieux.

La LPO a rejoint avec plaisir leur comité scientifique afin de réaliser des inventaires des parcelles et de prévoir des mesures de gestion favorables à la biodiversité.

Pour monter à bien ce projet, ils ont lancé une campagne de financement participatif. Pour contribuer, rendez-vous ici.

 

Photo : Julia Peyrottes

posté par Séverine Michaud
 
mercredi 27 novembre 2019
Bénévoles : pensez à remplir votre fiche d'abandon de frais !

ATTENTION ! Suite à la fusion des associations en Auvergne-Rhône-Alpes et à une volonté d’harmonisation des pratiques à l’échelle régionale, la fiche à remplir pour les bénévoles change de visage : merci d’utiliser la nouvelle feuille ci-dessous.

Kilomètres parcourus, péage, frais d’hébergements ou de restauration… en abandonnant les frais que vous avez engagés pour l’association en 2019, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts.

Pour quelles actions puis-je prétendre à l’abandon de frais ? Comment faire ? Téléchargez notre notice explicative.

Afin que nous puissions vous éditer un reçu fiscal, vous devez nous retourner votre fiche d’abandon de frais remplie avant le 05 janvier 2020 à téléchargez ici en format Excel.

Toute fiche reçue après le 05 janvier ne pourra pas être traitée.

Pour des questions pratiques, merci de nous renvoyer la fiche en format Excel dans la mesure du possible. Si vous rencontrez des problèmes dans l’ouverture du fichier, vous trouverez ici un format pdf.

Contrairement aux années précédentes, le décompte des heures bénévoles réalisées par les membres de l’association fera l’objet d’une seconde procédure. Nous vous tiendrons prochainement informés.

Pour toute question, vous pouvez contacter Séverine Michaud à severine.michaud@lpo.fr ou au 04 50 27 17 74.

posté par Séverine Michaud
 
lundi 25 novembre 2019
Oiseaux
Groupe Ornitho 74

La réunion annuelle du groupe Ornitho aura lieu le vendredi 29 novembre à 19h.

Au programme : le point sur toutes les actions et suivis menés en 2019 et sur leur avenir 2020 !

La soirée se terminera par un casse-croûte partagé tiré du sac.

Rendez-vous à 19h30 à l'ISETA de Poisy : Route de l'Ecole d'Agriculture

Batiment H du plan ci-dessous

Renseignements auprès de la LPO 74 au 04 50 27 17 74.

Document à télécharger :  Plan_ISETA_Poisy-3914.pdf
posté par Xavier Birot Colomb
 
dimanche 17 novembre 2019
Amphibiens
Réunion annuelle du groupe Herpéto

La réunion annuelle du groupe Herpéto aura lieu le vendredi 22 novembre à 19h.

Au programme : le point sur toutes les actions et suivis menés en 2019 et sur leur avenir 2020 !

La soirée se terminera par un casse-croûte partagé tiré du sac.

Rendez-vous à 19h dans les locaux de la LPO à Chavanod, 46 route de la fruitière.

Renseignements auprès de la LPO 74 au 04 50 27 17 74.

posté par Xavier Birot Colomb
 
samedi 2 novembre 2019
Réunion du groupe chiroptère/mammifère

La réunion annuelle du groupe mammifère et chiroptère aura lieu vendredi 08 novembre à partir de 19h30 !

Cette réunion permettra de présenter les différentes actions du groupe chiro et notamment celle accessible à tous ! L’accent sera notamment mis sur la démarche de refuge chiroptère et sur le SOS chiro. Les chauves-souris ne sont pas qu’une affaire de spécialiste et chacun peut s’investir !

Concernant les autres mammifères, des sujets tels que l’avancement de l’atlas, le PNA Loutre, les bouquetins, le réseau Loup/Lynx ou encore le module mortalité !

 

Pour les personnes qui le souhaitent Jean-Claude Louis animera un atelier technique détection chiro entre 18h00 et 19h30.

 

La soirée se terminera par un casse-croûte partagé tiré du sac.

Rendez-vous dans les nouveaux locaux de la LPO, 46 route de la fruitière à Chavanod.

Renseignements auprès de la LPO 74 au 04 50 27 17 74.

 

Photos : Muscardin et Murin de Beschtein (c) Christian Prévost

posté par Clément Giacomo
 
jeudi 31 octobre 2019
Nouvelle campagne d’abattage des bouquetins du Bargy : donnez votre avis !

D’ici la fin de l’année, la préfecture souhaite programmer de nouveaux abattages de la population des bouquetins sur le massif du Bargy. Plus de 15 individus seraient tués.

Pour rappel, depuis 2020, 482 bouquetins ont déjà été abattus dont 348 par sans avoir été testés au préalable pour la brucellose. Actuellement, la population du massif du Bargy est estimé à 400 individus.

Notre position reste la même et nous sommes fortement opposés à l’abattage d’animaux non testés. La prévalence de l'infection est quasiment à zéro dans les zones périphériques du massif, et de l'ordre de 20% en zone cœur, contre 70% il y trois ans. Aucun individu ne présente de signes visibles d'infection brucellique ; tout abattage indiscriminé va donc immanquablement viser des animaux sains.

 

Pour participer à la consultation publique, rendez-vous ici

posté par Séverine Michaud
 
lundi 28 octobre 2019
Oiseaux
SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE DES OISEAUX SOUMIS À UN PLAN NATIONAL D'ACTION (PNA)

SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE DES OISEAUX SOUMIS À UN PLAN NATIONAL D'ACTION (PNA)

 

Suite à la news sur le Milan royal. Voici un point sur la surveillance épidémiologique sur le département.

La LPO et l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) collaborent dans le cadre de la surveillance des mortalités et maladies des espèces d'oiseaux soumises à un Plan National d'Action.


Pour assurer la surveillance épidémiologique, le réseau ONCFS/LPO s'appuie sur la détection de la mortalité et la détermination des causes qu'elles soient d'origines chimiques, infectieuses, parasitaires ou autres.

Les espèces concernées en Haute-Savoie par cette procédure commune de surveillance sont les espèces :



- soumises à Plan National d'Action ou de Restauration: le Milan royal, le Gypaète barbu, les Vautours fauve et moine, le Balbuzard pêcheur avec collecte systématique des individus retrouvés.

- non soumises à PNA : l'Aigle royal, les rapaces nocturnes, et autres Milans noirs quand il y a suspicion d'empoisonnement… Une collecte peut avoir lieu selon les circonstances/évènements. Toutes les espèces de rapaces de France sont des espèces protégées. Leur détention et leur transport sont réglementés.

En cas de découverte d'un rapace en détresse ou d'un cadavre de rapace : il convient avant toute chose, de prévenir :

- l'ONCFS (04 50 52 49 14)

- la LPO Haute-Savoie (bureau 04 50 27 17 74 ; Valérie Dallazuana 04 50 68 42 10 ou 07 81 08 42 50)

- le Centre de Sauvegarde de la faune sauvage le plus proche (Le Tichodrome 04 57 13 69 47)

- Ne touchez à rien et si possible prenez des photos

- Noter la date, l'heure, le lieu de la découverte (coordonnées GPS), les structures anthropiques ou autres pouvant expliquer la mort (ligne de haute/moyenne tension, routes, zones de cultures traitées,…….).

- Restez discret et ne divulguez pas l'information

Seules les personnes autorisées et détenteurs d'une carte verte SAGIR/ONCFS peuvent manipuler et transporter un cadavre de rapace ; ce sont pour la Haute-Savoie :

      Pierre BOISSIER : 06 81 61 85 98 et  Etienne MARLÉ  : 06 46 37 56 82

Le Milan royal par exemple, comme tous les charognards, est particulièrement menacé par l'utilisation légale ou illégale de nombreuses substances chimiques : près de 2000 Milans royaux ont ainsi été victimes d'empoisonnement illégal en Espagne sur une période de 10 ans. 
Tout récemment le COR (Centre Ornithologique de Réadaptation de Genève) a dû prendre en charge 2 Milans royaux et un Milan noir, victime du Carbofuran, neurotoxique pourtant interdit en France depuis 2008 et en Suisse depuis 2013.

De plus, le Gypaète barbu est particulièrement exposé au saturnisme (intoxication au plomb notamment employé pour la chasse) du fait de son système digestif (sucs digestifs très acides lui permettant de digérer les os, ce qui favorise l'absorption du plomb) et de sa longévité car les doses s'accumulent : 7 cas d'intoxication ces 9 dernières années sont avérés dans les Alpes.

Pour rappel, en Haute-Savoie, ce sont plus de 10 000 Milans royaux qui sont comptabilisés en automne sur le site de suivi de la migration du Défilé de l’Ecluse et l'on compte une trentaine de couples nicheurs ou potentiellement nicheurs auxquels s'ajoutent les jeunes non encore nicheurs et quelques hivernants.


Référent LPO 74
Pierre Boissier - Vice président
06 81 61 85 98
piboisser@wanadoo.fr

Milan royal  - Jean Bisetti

photo : J.Bisetti

posté par Xavier Birot Colomb
 
lundi 28 octobre 2019
Les conseils de la LPO pour nourrir les oiseaux l’hiver

Lors des périodes de froid, les oiseaux peinent à trouver de la nourriture, notamment lorsque le sol est gelé ou recouvert de neige. Pour les aider à passer l’hiver, la LPO vous donne quelques conseils pour les nourrir.

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/1-ChardonneretslgantsetVerdiersdEurope-JohanDussert.jpg

Photo : Johan Dussert

Certains oiseaux se nourrissent exclusivement d’insectes. C’est le cas par exemple des hirondelles et des martinets, qui migrent alors en Afrique dès lors que l’automne arrive afin de continuer à trouver de la nourriture. D’autres espèces d’oiseaux ont un régime alimentaire plus varié, et se contentent alors l’hiver venu de graines et de fruits, comme le tarin des aulnes, le chardonneret élégant, les mésanges et fauvettes…


Pour avoir la chance d’observer ces oiseaux restés en France l’hiver et les aider pendant cette période difficile, la LPO vous livre quelques conseils pour les nourrir.

La première étape consiste à installer une mangeoire. Plusieurs types de mangeoires existent : que vous ayez un balcon, une terrasse ou un jardin, choisissez celle qui s’adaptera le mieux à votre emplacement. Il est important de placer la mangeoire en hauteur pour qu’elle ne soit pas accessible aux prédateurs. Si vous habitez en ville, faites en sorte que la mangeoire ne puisse pas être utilisée par les pigeons (pose d’un toit, petit orifice d’où sortent les graines…). En effet, nourrir les pigeons est interdit par la loi et vous risquez d’épuiser très rapidement votre stock de nourriture !

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/2-Chardonneretslgants-ArnaudFoltzer.JPG

Photo : Arnaud Foltzer

Pour remplir votre mangeoire, choisissez les aliments les mieux adaptés pour les oiseaux :

•    Mélanges de graines : le mélange optimal étant composé d’1/3 de tournesol noir, de cacahuètes et de maïs concassé ;

•    Pain de graisse végétale simple ;

•    Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes ;

•    Graines de tournesol (non grillées et non salées), si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides ;

•    Cacahuètes (non grillées et non salées) ;

•    Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées) ;

•    Petites graines de millet ou d’avoine ;

•    Fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin).

Dans sa démarche écologique, la LPO vous conseille de choisir des graines de tournesol bio d’un producteur local (vous pouvez en commander chez nous jusqu’au 25 octobre !) et d’être attentif à la composition des boules de graisse (certaines sont faites à base de graisses animales, d’huile de palme…). De plus, ne choisissez que des boules de graisse sans filet, épargnant ainsi aux oiseaux le risque de se coincer les pattes.

Attention ! Ne donnez jamais de lait aux oiseaux : ils ne peuvent pas le digérer et celui-ci peut être responsable de troubles digestifs mortels.

Une fois la mangeoire prête, il ne vous reste plus qu’à profiter des allers-retours des oiseaux, de leur envol, les interactions entre les différentes espèces… Ce spectacle est passionnant !

Toutefois, restez vigilant : si vous avez commencé le nourrissage, n’arrêtez pas d’un seul coup, surtout en période de grand froid. Les oiseaux se seront habitués à avoir de la nourriture chez vous et risqueront d’être en difficulté pour en trouver par leurs propres moyens.

Surveillez également de temps à autre les oiseaux qui visitent votre mangeoire : si l’un d’eux vous paraît malade, videz et nettoyez la mangeoire à l’aide de savon noir pour la désinfecter sans produits chimiques.

À l’approche des jours plus chauds, lorsque le printemps commencera à faire son apparition, arrêtez progressivement de remplir votre mangeoire. Cela évitera la propagation de certaines maladies, au moment où les oiseaux peuvent trouver la nourriture par eux-mêmes.

N’hésitez pas à noter vos observations sur https://haute-savoie.lpo.fr et à participer au comptage national des oiseaux des jardins les 25 et 26 janvier 2020 !

http://files.biolovision.net/haute-savoie.lpo.fr/userfiles/3-Msangenoire-ClaudetteMillat.JPG

Photo : Claudette Millat

posté par Séverine Michaud
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 764

LPO Haute-Savoie
46 route de la Fruitière 74650 Chavanod
Tél. 04 50 27 17 74 haute-savoie@lpo.fr
Permanence les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12hPlan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune

Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019