Visiteur Anonyme 
HAUTE-SAVOIE
Accueil
 
Partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Synthèse migration
       - 
Le Hucel
       - 
Défilé de l'Ecluse
     Données et analyses
       - 
Vautour fauve 2016
       - 
Sonneur à ventre jaune 11-16
       - 
Lézard des souches 11-16
       - 
Grenouille agile 13-16
       - 
Castor d'Eurasie 13-16
       - 
Tarier des prés 2016
       - 
Milan royal 2017
       - 
Gypaète barbu 16-17
       - 
Vautour moine 2016
       - 
Grande Aigrette 16-17
 - 
Les galeries
Information
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques
La faune de Haute-Savoie
 - 
Plan Vigilance Avifaune 74
 - 
Carte dynamique des oiseaux nicheurs de Haute-Savoie
 - 
Carte dynamique de la faune de Haute-Savoie
Vie associative
 - 
Qui somme nous ?
 - 
Publi : Lettre d'infos naturalistes
 - 
Groupe herpéto
 - 
Groupe chiro
 - 
Visionature
 - 
Groupe ornitho
 - 
Adhérer
 - 
LPO Infos Haute-Savoie
 - 
Groupe jeune
 - 
Le coin des bénévoles
 - 
nourrir les oiseaux en hiver : Graines de tournesol bio
 - 
Publi : Le Tichodrome
 - 
Sur votre agenda
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Comptes-rendus
Conservation
Suivis et Expertises
Sensibilisation
Groupes faunistiques
Offres d'emploi
Les liens

La LPO est le représentant
pour la FRANCE de


Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 537
 
mardi 21 mars 2017
« Nuisibles » : participez à la consultation publique

Le ministère de l'Environnement soumet à la consultation du public jusqu'au 29 mars un projet de décret sur les « dispositions cynégétiques » de la loi du 8/08/2016 pour la reconquête de la biodiversité.

Ce projet de décret prévoit notamment de supprimer le terme « nuisibles » de la partie réglementaire du code de l'environnement pour le remplacer par « espèces susceptibles d'occasionner des dégâts ».

Si elle apparaît progressiste, cette modification de terminologie n’en reste pas moins symbolique puisqu’elle ne remet pas du tout en cause le régime de destruction des « futurs ex-nuisibles », en prolongeant même leur classement pour 6 ans !

Vous pouvez faire entendre votre voix et réagir contre ce décret en répondant à la consultation publique ici.

Plus d’informations

posté par Séverine Michaud
 
lundi 20 mars 2017
CR Groupe ornitho 74

Le 14 mars dernier s'est tenue la réunion annuelle du Groupe ornitho de Haute-Savoie.

Voici le compte rendu de ces rencontres.

Les bénévoles sont indispensables à la poursuite des actions en faveur des oiseaux du département. Si vous souhaitez vous engager, n'éhsitez pas à vous manifester auprès de nous : haute-savoie@lpo.fr

Document à télécharger :  Groupe_ornitho_74-CR_du_14mars2017-4815.pdf
posté par Xavier Birot Colomb
 
jeudi 16 mars 2017
Oiseaux
Enquête nationale sur les espèces communes

Dès ce printemps, la LPO lance une enquête sur les espèces d’oiseaux communs. En effet, les connaissances sur les tailles de population nationale demeurent approximatives ce qui pose un problème majeur d’autant plus que les statuts de conservation de plusieurs espèces se détériorent. Afin de mieux estimer les populations d’oiseaux communs, la LPO, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, a développé le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs) qui s’appuie sur le réseau VisioNature et la saisie par formulaire.

Actuellement, vous récoltez tous les ans des millions de données de qualité qui permettent de réaliser des cartes de répartition fines mais aussi des phénologies précises pour de nombreuses espèces. Pour aller encore plus loin, nous vous proposons de privilégier la saisie par formulaire et particulièrement le protocole EPOC qui permettra d'estimer des effectifs nationaux pour les espèces communes.

Le protocole EPOC se résume suivant 4 modalités :
- Point d’écoute fixe de 5 minutes
- Point d’écoute placé selon l’observateur
- Comptage exhaustif de tous les individus de toutes les espèces détectées
- Différenciation individu local/individu en transit


Aucun réplicat n’est demandé et l’observateur peut réaliser le nombre de points qu’il souhaite.

Deux modes de saisie sont possibles. Le premier avec l'application NaturaList avec un pointage précis des individus détectés. Et le second, depuis l'ordinateur, à partir des notes prises sur le terrain.

Malgré leur ressemblance, le protocole EPOC ne vise en aucun cas de remplacer le STOC EPS. Les deux dispositifs sont complémentaires et permettront une couverture renforcée du territoire.

Dans le document ci-joint, en plus du contexte de l’enquête et du protocole EPOC, vous trouverez un tutoriel de saisie permettant de saisir facilement vos points d’écoute sur les bases VisioNature.

Merci pour votre implication pour une meilleure connaissance de notre avifaune commune.  

posté par Xavier Birot Colomb
 
vendredi 10 mars 2017
Oiseaux
Dénombrement des oiseaux d'eau - Janvier 2016

Chaque année, à la mi-janvier, sous l'égide de Wetlands International, près de 1 500 ornithologues dénombrent les oiseaux d'eau dans toutes les zones humides de France.

Vous pouvez retrouver la présentation du comptage 2016 en cliquant << ici >>.

Pour télécharger la synthèse nationale au format PDF, cliquez << ici >>.

En vous souhaitant une bonne lecture,

Clémence GAUDARD, Coordinatrice Wetlands France

 

Canard siffleur Anas penelope - Crédit photo : Emile Barbelette.

posté par Xavier Birot Colomb
 
mercredi 8 mars 2017

Bonjour à toutes à et tous,

Avec la Pointe de Grave, le Col d'Organbidexka ou la Falaise de Leucate, le Col de l'Escrinet figure comme un site majeur du combat des naturalistes pour le respect du droit. En effet, des pratiques de chasse allant à l’encontre de la biodiversité et des oiseaux migrateurs se perpétuent d’années en années.

Aujourd'hui, des velléités de réouvrir le tir du Pigeon ramier sous le prétexte de dégâts aux cultures ont vu le jour. Devant le manque de lien entre les communes listées et les soi-disant dégâts aux cultures et faute d'avoir tenu compte d'une consultation publique largement défavorable à cet arrêté, le préfet d'Ardèche a dû abroger son propre arrêté.

https://www.lpo.fr/actualites/a-peine-autorisee-la-chasse-aux-pigeons-ramiers-en-ardeche-est-finalement-annulee

La présence des ornithologues sur ce site emblématique reste donc plus que jamais indispensable.

C'est pour cela que nous relayons cet appel de nos amis du col de l'Escrinet et nous vous invitons ainsi à l'action (le communiqué date d'avant l'abrogation de l'arrêté).

 

Madame, Monsieur,

Vous êtes engagés à nos côtés depuis maintenant plusieurs années pour le suivi de la migration au Col de l’Escrinet.

2017 est une année toute spéciale. En effet, le préfet de l’Ardèche a pris un arrêté qui classe le Pigeon ramier nuisible sur toute une partie du département de l’Ardèche en épargnant une zone dite de non chasse autour du Col de l’Escrinet. Mais nous ne sommes pas dupes, car tous les autres cols ardéchois pourront être chassés. Le préfet a pris une lourde responsabilité. Pourquoi vouloir rompre ou mettre en cause l’équilibre de ces dernières années ? La LPO va attaquer en référé cet arrêté.

La migration de printemps des oiseaux n’attend pas. La LPO Coordination Auvergne-Rhône-Alpes et son antenne la LPO Ardèche ont décidé d’être présentes à nouveau sur le Col de l’Escrinet du 20 février au 15 avril 2017.

Nous voulons cette année mobiliser le plus grand nombre pour la découverte et le suivi de la migration. L’Escrinet sera le symbole de l’oiseau libre et, si les autres cols devaient être chassés, nous serons là pour mettre en lumière ce scandale.

Mais tous cela a un coût : 

20 000 € (embauche de salariés, location de gîte, animation, communication, contentieux, etc.).

Vous pouvez nous aider en envoyant un don.

Nous vous invitons aussi à venir sur le site nous rejoindre pour une journée ou plusieurs pour aider au comptage, accueillir et informer les visiteurs.

D’avance merci. Grâce à vous nous pouvons agir pour les oiseaux.

Marie-Paule de Thiersant - Présidente

posté par Baptiste Doutau
 
mercredi 1 mars 2017
Le camp migratoire du col de l’Escrinet vandalisé.

25 février 2017

Le 18 février, un chantier réunissant de nombreux bénévoles avait permis de réaliser des bancs et des espaces pour que les ornithologues et le public puissent observer la migration confortablement. Le site a été complètement saccagé la nuit dernière. La LPO Auvergne-Rhône-Alpes dénonce ces actes malveillants et portera plainte pour la dégradation du matériel. Le Ministère de l’environnement et les administrations ont été alertés.

Une main courante avait déjà été déposée en gendarmerie après qu’un des permanents a été «mis en joue» avec l’étui d’un fusil par un automobiliste.

Nos bénévoles et permanents ornithologues sont présents tous les jours sur le col de l’Escrinet pour réaliser un suivi scientifique et faire découvrir le phénomène de la migration au grand public. Nous menons, avec peu de moyens financiers mais une grande implication humaine, des actions d’intérêt général pour la protection des oiseaux et la sensibilisation à la beauté de la nature.

Contact presse : MP de Thiersant : 06 77 05 72 64